Decolonisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1947 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
■ Conseils pour bien démarrer
• Le devoir proposé, si vous maîtrisez bien les connaissances, a pour principale difficulté sa longueur et donc la gestion du temps lors de l’épreuve. Il vous faut rapidement trouver un plan en vous appuyant sur le libellé du sujet et en posant les bonnes questions. « Émancipation » : quelles en sont les
©HATIER

causes et comment s’opère la décolonisation ? «Tentatives d’organisation » : comment ces nouveaux pays s’associent-ils, sur quels thèmes, avec quelles limites ? • Vous ne pouvez pas traiter ce sujet de manière exhaustive. Votre devoir sera valorisé si vous vous appuyez sur quelques exemples illustrant votre démonstration de manière pertinente à ses diverses phases. Ainsi, tout en faisant preuve de précision, vous pourrez rédiger votrecomposition dans le temps imparti. Les mots clés : colonialisme ; guerre coloniale ; impérialisme ; nationalisme ; indépendance ; tiers-monde ; non-alignement.

■ Rédaction de la composition
Introduction
L’émancipation des peuples colonisés s’est accélérée des lendemains de la guerre aux années 1960. Les grands empires, notamment britannique et français, disparaissent pour laisser place à des Étatsindépendants. Les dernières colonies, alors sous domination portugaise, deviennent indépendantes en 1975. Pour quelles raisons et par quel processus ? Dans le même temps, ces nouveaux États indépendants tentent de s’organiser à l’échelle nationale et internationale sous la bannière des luttes du tiers-monde. Au milieu des années 1970, ce mouvement s’essouffle et surtout n’arrive pas à s’imposer faceaux grandes puissances. Comment l’expliquer ?

I. L’affaiblissement des puissances coloniales
1. L’émergence des mouvements indépendantistes…
Dans de nombreuses colonies naissent des mouvements politiques revendiquant l’indépendance de leur territoire et de leur nation. C’est le cas en Inde dès les années 1930 (sous l’autorité de Gandhi et du parti du Congrès), mais c’est surtout au lendemainde la guerre que ces mouvements prennent leur essor. Ainsi, en Indochine, le mouvement d’indépendance vietnamien, dirigé par Hô Chi Minh, proclame unilatéralement l’indépendance du pays et la naissance de la République du Vietnam. C’est au nom des principes fondamentaux des droits de l’homme que le mouvement nationaliste vietnamien justifie son action. À l’oppression impérialiste des Français, HôChi Minh oppose la nécessaire liberté, l’égalité, le droit à la vie et au bonheur pour son peuple. Sur le continent africain, des revendications de même nature s’affirment au Maghreb et de plus en plus en Afrique noire. Le colonialisme est dénoncé comme la source d’oppression des peuples soumis.

©HATIER

2. … alors que les métropoles sortent affaiblies de la guerre
Les métropoles ont faitappel massivement aux troupes coloniales pendant la guerre : tirailleurs sénégalais, goumis marocains, régiments indiens ont perdu des dizaines de milliers d’hommes sur tous les fronts. Cet investissement humain dans les conflits, institué parfois sous la contrainte, a largement aidé à la victoire sur les nazis et les Japonais, mais il n’a pas été accompagné d’une amélioration des conditionsd’existence des indigènes. Conséquence : la mobilisation des ressources coloniales a fait naître de forts ressentiments. En Afrique du Nord, en Asie du Sud-Est, les pouvoirs coloniaux ont été démis de leurs fonctions par les puissances momentanément victorieuses. Les Européens sont alors apparus vulnérables. Enfin, les Japonais, en quittant le Sud-Est asiatique en 1945, ont laissé des armes disponiblespour les mouvements indépendantistes indochinois, lesquels s’organisent, dès la fin de la guerre, pour combattre le colonisateur.

3. À cela s’ajoute l’hostilité de principe des grandes puissances à la colonisation
L’URSS et les États-Unis, pour des raisons différentes, affirment que la colonisation doit cesser. En pleine Seconde Guerre mondiale, le président américain F. D. Roosevelt adjure...
tracking img