Decolonisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (968 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Un tel sujet demande de posséder une bonne culture générale et une vision globale du programme d'Histoire. Mais s'agissant de la puissance hégémonique de la deuxième moitié du 20ème siècle, cela nedevrait pas présenter de trop grandes difficultés.
L'actualité devrait vous aider à réfléchir aux questions posées par une telle problématique (du rôle des Etats- Unis dans l'intervention en Irak etau Kosovo)
La difficulté de ce sujet réside, en fait, dans votre capacité à l'organiser. Un traitement thématique s'impose, mais avec une pointe de chronologique suggérée par l'intitulé : il fallaitmontrer une évolution. Aussi le plan

1. LE MODELE
2. IMPOSER LE MODELE
3. LE MODELE REMIS EN CAUSE ?

constitue une solution alliant connaissances et réflexion.

II - LES CONNAISSANCESESSENTIELLES

Dès l'introduction, il faut rappeler l'évidence : au lendemain de la guerre (1945), les Etats-Unis se posent en situation dominante. Principal artisan de la victoire, détenteur de la BombeA, mais aussi des 2/3 du stock d'or mondial, le pays de l'Oncle Sam est une puissance incontournable face à la vieille Europe vaincue pour une part, ruinée et détruite dans son ensemble...
Or,l'histoire des Etats-Unis, sa formation récente (1776), son essor spectaculaire au rang des grandes puissances, son héritage fondé sur les Européens les plus dynamiques (les migrants), participe à véhiculerune idéologie élevant le pays au rang de modèle.

La Guerre Froide (1947-1990) a favorisé cette tendance et en a été, d'une certaine façon, le résultat. Aussi, à la lumière de la dernière décenniefaut-il s'interroger sur les limites de ce modèle.

1. LE MODELE

A. Une société spirituelle

La Bible est la référence fondatrice de la société américaine. Les présidents des Etats-Unis prêtentserment sur ce livre sacré lors de leur entrée en fonction !

De la même façon, les Américains cultivent l'idée qu'ils sont le peuple élu : les migrants européens, protestants en majorité,...
tracking img