Deepwater

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1158 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DEEPWATER

INTRODUCTION

Deepwater Horizon était une plate-forme louée par la compagnie pétrolière BP le puits le plus profond jamais creusé. Elle a explosé le 20 avril 2010 générant un incendie puis une marée noire de grande envergure et un désastre écologique sans précédent.
Deepwater faisait parti des risque technologiques car elle expose l'homme et l'environnement à des substancesdangereuses liées à l'activité humaine.
Comment gère-t-on ce type de risques technologiques?

I) PRESENTATION,LOCALISATION
Elle se situait dans le golfe du Mexique (dans les eaux territoriales américaines), car c'est ici que se trouvait la réserve stratégique de pétrole en Amérique. Elle était capable d’opérer jusqu’à des profondeurs de 3000m. La plate-forme mesurait 121 m de long, 78 m de large et41 m de hauteur.
Elle était capable de forer dans des conditions climatiques sévères : houle de 18 m crête à creux associée à un vent de 110 km/h. Elle était prévue pour résister à des tempêtes extrêmes, houle de 25 m crête à creux associée à un vent de 190 km/h.
Le 19 septembre, après de nombreuses tentatives, la fuite est déclarée bouchée par le gouvernement fédéral américain.

II) Lacatastrophe
A) Description
Le 20 avril 2010, une explosion et un incendie se déclarent sur la plate-forme. Elle coule deux jours plus tard, et repose désormais par 1 500 m de fond. Avant ces événements, 115 personnes étaient présentes sur la plateforme. Parmi celles-ci, onze personnes ont d'abord été portées disparues puis déclarées officiellement décédées. On compte également 17 blessés parmi lespersonnes rapatriées sur le continent.
Il était très compliquer de colmater la fuite car elle se trouvait à 1500 m en profondeur donc aucun humain ne pouvait aller réparer la fuite et il fallait utiliser des robots.

B) Conséquences immédiates

La pollution:
La pollution engendrée affecte l’écosystème et l’économie locale, menaçant plus de 400 espèces animales. La fuite de pétrole détectéesuite à l'explosion est d’abord évaluée à 1 000 barils (159 000 litres) par jour par BP. Plus d'un mois après le début de la fuite, et après plusieurs mesures de confinements tentées par BP, certains experts ont avancé que la fuite s'élèverait à 70 000 barils (11 100 000 l) par jour. 9 jours plus tard, les informations font état d'une nappe d'environ 3000 km², les premières plaques ont pénétré lesmarais du bayou et l'embouchure du Mississippi.

Impacts environnementaux:
Cinq semaines après le début de la marée noire, plus d’une centaine de kilomètres de plages et 12 hectares de marais avaient été touchés par le pétrole.
Plus de 400 espèces vivent dans les îles et les marais exposés à la marée noire. Environ 34 000 oiseaux ont été comptés rien que dans les réserves (refuges nationaux) lesplus exposées.Au 15 juin 2010, 1 152 animaux ont été trouvés morts dans la zone de déversement.

Impacts économiques:
Des estimations font état de pertes de 2,5 milliards de dollars pour l’industrie halieutique de Louisiane. La Louisiane est d'ailleurs le premier État producteur de crevettes aux États-Unis et la saison de la pêche de crevettes a d’ailleurs été exceptionnellement avancée afind’éviter des pertes économiques trop importantes[65].
Fin mai, 19 % des eaux américaines du golfe du Mexique étaient interdites à la pêche[66].
Le 6 mai, la réserve naturelle des îles Chandeleur est également touchée [52]. Huit Parcs nationaux américains sont menacés [77] par la nappe dérivante, les produits toxiques apportés par le vent, ou par le pétrole déjà échoué sur les plages à partir dudébut du mois de juin 2010 . Il y a une perte de 3 milliards de $ pour le tourisme en Floride comme par exemple avec le parc des Everglades qui a été touché et qui attirait beaucoup de touristes.

C) Gestion
- gouvernement:
Le gouverneur de Louisiane a déclaré le 29 avril 2010 l’état d’urgence[35] et plus de 1 000 membres de la Garde nationale ont été dépêchés en Louisiane par le président...
tracking img