Definition de la science economique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3037 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
LA DEFINITION DE SCIENCE ECONOMIQUE

Introduction :

La réforme des systèmes de santé et de retraites, la disparition de l'inflation, la recherche de la baisse du chômage qui sont les enjeux actuels de la science économique sont à mettre au crédit de la meilleure connaissance en économie que nous avons aujourd'hui.

Comment déterminer la juste réponse à un problème économiqueposé?
Sur quelle modélisation, quel procédé s'appuyer?

La science, du latin scientia, de scire, savoir et plus précisément la science économique, c'est à dire celle ayant pour objet l'étude de la production, de la répartition et de la consommation des biens et des services par les agents économiques est la seule capable de réaliser ces recherches et d'y fournir une réponse.Mais ceci sous-entend l'hypothèse que nous sommes dans une société où les individus sont des « homo oeconomicus », c'est à dire qu'ils sont rationnels et ne croient pas à l'enchantement du monde.

On peut déjà affirmer que la science économique ne donne pas de réponse exacte aux problèmes économiques, sinon ceux-là n'existeraient déjà plus; mais la question est de déterminer ici si lascience économique peut se placer sur le même plan que les sciences exactes, dures, c'est à dire si la méthodologie de la recherche de ses postulats est justifiée scientifiquement.

Les enjeux de cette problématique consistent donc à déterminer, non seulement les limites de la science économique, mais aussi de comprendre à quel moment elle ne respecte plus les critères qui en font unescience, au sens pur du terme.

Nous verrons dans un premier temps ce qu'est une science et les fondements de la science économique, puis nous traiterons des aspects qui en font une science et enfin nous déterminerons les écueils dans lesquels ne doivent pas se fourvoyer les économistes afin de rester des scientifiques.

I) Les fondements de la science économique

Le fait de considérer lascience économique comme « à la marge » des sciences est lié au fait qu'il existe trois niveaux de sciences. De plus, pour comprendre le cheminement de la science économique, il paraît nécessaire de procéder à un aperçu rapide de sa naissance et de son histoire.

1)Qu’est ce qu’une science ?

Commençons par déterminer les niveaux de sciences.

Tout d’abord, lessciences expérimentales ou empiriques. Elles se rapportent à des objets donnés dans l'expérience et se valident par des contrôles expérimentaux.Ce sont la physique, la biologie...

Ensuite, on distingue les sciences « formelles » telles que les mathématiques et la logique fondées sur la déduction et qui n'ont pas besoin de vérification expérimentale car elles n'ont pas d'objet extérieur àleur construction.

Enfin, le domaine qui nous intéresse, les sciences humaines, qui ont pour objet l'homme et ses comportements individuels et collectifs, passés et présents, dont la science économique.

On peut penser comme Wilhelm Dilthey, philosophe du XIXème siècle, qu'il est nécessaire de distinguer celles-ci des sciences de la nature car en vertu de la particularité deleur objet - l'homme- elles relèvent d'un autre type de démarche, fondée non pas sur la vérification expérimentale mais sur l'interprétation des intentions humaines.

2)Les prémices du raisonnement scientifique

L'économie comme organisation de la production, des échanges et de l'impôt existe réellement depuis la sédentarisation de l'homme il y a environ dix mille ans.

Maisle premier à utiliser le mot « économie » est Xénophon (430-355 avant JC) qui vient d’oïkos, la maison et nomos, l'ordre, ce concept désigne donc l'administration des biens de la maison.

Mais il faut attendre Platon (427-347 avant JC) et Aristote (384-322 avant JC) pour voir se dessiner une première analyse économique de la Cité. Platon pense à une forme de communisme, c'est à dire à...
tracking img