Definitions de la motivation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2608 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Théories de la motivation

A- Différentes définitions de la motivation

- Etymologie et rôles principaux de la motivation

L’étymologie du mot motivation vient du latin « movere »  qui signifie se déplacer, être en mouvement. Cela signifie que la motivation est supposée être le début et la source de tout mouvement ou activité.
Elle est conçue comme ayant trois rôles importants :- La motivation est le moteur qui assure le démarrage d’une activité (par exemple l’activité d’apprentissage)
- elle indique la direction de l’activité
- elle assure la persévérance vers l’objectif visé, ce qui est nécessaire pour surmonter les difficultés qui pourraient apparaître au cours de travail

Sans cette motivation, tout apprentissage est impossible.

En partant de là, lesdéfinitions de la motivation sont multiples, et correspondent à plusieurs écoles. Nous présenterons quelques une de ces définitions qui permettront de clarifier les différentes dimensions de ce terme très large.

- Différentes perspectives

- Les premières définitions de la motivation font appel aux notions d’énergie, de force et d’élan.
Elles mettent en relief l’aspect dynamique de lamotivation, comme le suppose l’étymologie du mot.
Ci-après les définitions de la motivation selon quelques auteurs qui partagent cette perspective :
- Pantanella : Motivation = Energie qui nous fait courir
- Aubert : Motivation = Starter, moteur de la démarche vers… ce qui pousse à…
- Decker : Motivation = Source d’énergie psychique nécessaire à l’action
- Auger etBouchelart : Motiver = stimuler, donner du mouvement

- Pour d’autres chercheurs, la motivation se situe dans la recherche de satisfaction :
- Decker : Motivation = recherche préférentielle d’un certain type de satisfaction externe

- Pour les behavioristes (Perez Minsel et Wimmer) l’action de motiver quelqu’un consiste à utiliser et renforcer les impulsions propres de la personne àéduquer pour se rapprocher d’un objectif éducatif ou pédagogique concret. Ceci suppose que c’est quelqu’un qui motive, par une action extérieure réalisée par un motivateur.

Dans ces trois premières définitions, la motivation est définie comme étant extérieure à la personne apprenante. L’apprenant est donc comme mu par des forces étrangères supérieures à sa propre volonté.

- Par la suite, lescognitivistes vont insister sur l’engagement du sujet dans le processus motivationnel. Pour eux, la motivation fait partie du système métacognitif de l’élève :
- La motivation est définie comme l’engagement, la participation, et la persistance de l’élève dans une tâche. 
- La Garanderie : la motivation est la raison de choisir dans laquelle la conscience se reconnaît, que la consciencese fait sienne. Une personne est donc motivée lorsqu’elle a conscience de motifs et que ces motifs sont l’objet de son choix. 

- Les modèles sociocognitifs  insistent sur l’interaction entre les facteurs personnels, comportementaux et environnementaux, comme quoi le comportement de l’individu dépend de facteurs internes qui ont leur origine dans l’environnement.
- Vallerand et Thill : Lamotivation est l’ensemble de forces internes et/ou externes produisant le déclenchement, la direction et la persistance du comportement

- Nuttin  ajoute au concept de motivation un cadre systémique, donnant de l’importance à la dimension essentielle de la relation entre l’individu et son environnement :
- La motivation est considérée comme étant « l’aspect dynamique de l’entrée enrelation d’un sujet avec le monde. C’est la direction active du comportement vers certaines catégories préférentielles de situations ou d’objets. »

- D’autres auteurs mettent en évidence l’importance du but dans la dynamique motivationnelle :
- Nuttin : la motivation est toute tendance affective, tout sentiment susceptible de déclencher et de soutenir une action dans la direction d’un but...
tracking img