Definitions

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1855 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
VOCABULAIRE DE PREMIÈRE

DEFINITIONS ECONOMIE/DROIT PROGRAMME DE PREMIÈRE

Le vocabulaire en économie
Banque/institution financière : agent économique, établissement financier dont la mission est de recueillir les dépôts, d’accorder des crédits et de gérer les moyens de paiement pour sa clientèle. Besoin économique : manque qui peut être satisfait par l’acquisition et la consommation debiens et services. Bien économique : bien rare, c'est-à-dire non disponible en abondance et qui est en général produit grâce au travail humain. Concurrence pure et parfaite : le rôle du marché est donc de rendre compatible l’offre et la demande et d’aboutir à un prix d’équilibre. Sur un marché concurrentiel, les agents n’ont pas, individuellement, d’impact sur le prix (atomicité). Pour décrire unmarché concurrentiel idéal, les économistes ont souvent recours à un marché théorique répondant aux hypothèses de la concurrence pure et parfaite (CPP) : - L’atomicité : il existe un grand nombre d’acheteurs et de vendeurs, chacun étant suffisamment petit pour ne pas influencer à lui seul les prix du marché ; - La transparence de l’information : disponible gratuitement pour tous les agents ; -L’homogénéité des produits : deux produits destinés au même usage ne sont pas différentiables (il n’y a pas de différence liée à la qualité ou à la marque) ; - La mobilité des facteurs de production : ces derniers vont là où ils sont les mieux employés ; - La libre entrée et sortie : les entreprises peuvent s’installer et sortir du marché. Consommation : utilisation d’un bien ou d’un service en vue de lasatisfaction d’un besoin humain. La consommation entraîne la destruction d’un bien ou d’un service, plus ou moins rapide, par l’usage. Entreprise : agent économique producteur de biens et/ou services. Administration : organisme sans but lucratif qui fournit des services à titre gratuit ou presque aux individus et à la collectivité. Epargne : partie non consommée du revenu, l’épargne est uneconsommation différée dans le temps. Etat : agent économique de l’économie française qui est une économie de marché nécessitant l’intervention de l’État pour être régulée dans la mesure où les mécanismes de marché rencontrent des limites. L’État assure la production de service collectif, tente d’atténuer les inégalités des revenus primaires par la mise en place d’un système de redistribution et deprotection sociale. Un économiste, (Musgrave-1959) a défini trois fonctions de l’État : - Affectation des ressources : le marché ne répond pas naturellement à certains besoins de la société. Prenons l’exemple de la police, de la justice, de la défense nationale ou encore de l’éclairage public d’une ville. Ces services ne peuvent pas être facturés aux usagers par une entreprise privée. Il s’agit en faitde services non marchands qui font l’objet d’une consommation collective. - Redistribution des revenus : il existe des fortes inégalités au niveau du revenu primaire des ménages que l’État tente de réduire. L’État a mis en place un système de prélèvements (impôts) afin de transférer une partie des richesses des agents les plus aisés vers les moins aisés.

Régulation de l’économie : l’État a pourmission de réguler l’activité économique cela se traduit par la recherche d’un taux de chômage faible, un taux de croissance élevé, … L’État assure ces différentes missions par l’intermédiaire des impôts. Externalité : effet d’une activité d’un agent sur les autres agents, sans qu’il y ait eu transactions sur le marché. Les externalités peuvent être négatives (ex. : une activité industrielle quigénère des rejets toxiques polluants) ou positives (ex. : l’implantation d’une grande entreprise qui génère des créations d’emplois) Facteurs de production : ensemble des éléments (travail, capital, ressources naturelles, savoir et information) mis en œuvre durant le processus de production et permettant la réalisation de biens ou services. Investissement immatériel est l’acquisition d’un...
tracking img