Demian de herman hesse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1443 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Auteur au succès tardif, malgré un prix Nobel, Herman Hesse est maintenant défini comme un maître dans le roman d’initiation, notamment avec Demian qui est son premier essai sur le genre. Essai suivi plus tard de Siddharta et Le loup des Steppes. C’est dans un état de fébrilité qu’il écrivit Demian en trois semaines, affaibli par ses problèmes, aussi bien familiaux que personnels. En effet, safemme souffrait de schizophrénie, son fils d’une grave maladie et lui-même suivait une psychanalyse, on voit d’ailleurs son intérêt pour celle-ci à travers le livre, par exemple dans les nombreux rêves lourds de sens. S’étant retrouvé au milieu d’une querelle politique à cause d’un écrit où il demande aux intellectuels allemands de ne pas tomber dans les polémiques nationalistes, de nombreux amis lelaissèrent tomber. Le roman, écrit en septembre-octobre 1917, fut publié en 1919 sous le pseudonyme d’Emile Sinclair, ce qui laissait entendre qu’il était autobiographique. Une raison assez simple à cela est qu’il avait assez mauvaise réputation à cette époque et que ses livres étaient connotés négativement. Il faut attendre les années septante pour que les livres Hesse deviennent un phénomène etdevint un des auteurs les plus lus et traduits dans le monde.
Dans Demian, il est question de l’histoire d’un garçon, âgé de dix ans au début de l’histoire et d’environ vingt à la fin, ce garçon va tout au long du livre devenir peu à peu homme et comprendre, par l’intermédiaire de Demian, certaines vérités sur le monde et lui-même. Il apprend à embrasser à le fois le monde divin et le mondedémoniaque, le monde officiel de la lumière et celui caché de l’ombre pour parvenir à savoir qui il est dans son entier, ce qui se révèle être le but du personnage. Il est aidé dans cette tâche tout d’abord par Demian, garçon sans âge étudiant dans la même école que lui et qu’il recroise plusieurs fois jusqu’à la fin du livre où ils sont en constante relation. Il est également aidé par Pistorius, unorganiste très spirituel et érudit qui sera un mentor temporaire pour Sinclair, jusqu’à s’en séparer de manière assez violente une fois que celui-là n’a plus rien à lui apprendre, puis par Frau Eva, la mère de Demian, figure de rêve, mystique et entourée de mystère, elle est l’idéal de Sinclair.
L’idée de la dualité du monde apparaît dans le livre avant même l’apparition de Demian. En effet, lenarrateur, Sinclair donc, s’en rend compte très tôt, dès la première page du roman il évoque : « […]. Là, deux mondes se croisaient ; de deux pôles venaient le jour et la nuit. ». Il évoque le monde connu et rassurant, celui de sa maison, de ses parents et le deuxième plus mystérieux et dangereux, celui des « choses monstrueuses, attirantes, effrayantes ». C’est dans le premier que Sinclair évoluede son plein gré au début du livre tout en prenant conscience petit à petit du deuxième. C’est par la force des choses qu’il va se retrouver entraîner dans le deuxième, suite à un mensonge, il se retrouve pris au piège d’un chantage qui bouleversera son fragile équilibre de vie tranquille. C’est Demian qui le tirera de ce pas en parlant au maître chanteur.
Après ce premier contact avec le monde« obscur », il s’entretiendra avec Demian à propos de cette dualité qui va lui apparaître, tout d’abord avec l’histoire de Caïn et Abel, à propos de laquelle il dit : « J’avais vécu dans un monde lumineux et pur, j’avais moi-même été une sorte d’Abel et, maintenant, je plongeais dans l’«autre monde ». », puis quelques années plus tard sur les bancs de la confirmation à propos du Golgotha, Demianébranle le narrateur avec ces termes : « Que l’on vénère ce Dieu Jéhovah, je n’y vois aucune objection. Mais il me semble que nous devrions vénérer tout ce qui existe et considérer comme sacré l’univers tout entier, pas seulement cette moitié officielle, artificiellement détachée de tout.». Sinclair en dit : «Mais ces paroles avaient atteint l’énigme même de mes années d’adolescence, cette...
tracking img