Democratie et totalitarisme.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1134 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Science politique (Option 1ère ES)
Démocratie et totalitarisme.

Après avoir rappelé comment les pays totalitaires formaient leur jeunesse, vous montrerez que la formation du citoyen dans un pays démocratique répond à des principes différents.

Aujourd’hui dans le monde il existe plusieurs types de système politique. Nous allons en étudier deux : le système démocratique et le système dutotalitarisme. Un Etat démocratique repose sur plusieurs fondements comme la liberté et l’égalité entre tous les individus. La séparation des pouvoirs (judiciaire, exécutif et législatif), le pluralisme politique, la garantie des libertés fondamentale (d’expression, de conscience…) et l’organisation régulière d’élections. On dit que la démocratie est « le gouvernement du peuple, par le peuple et pourle peuple. » Tous ces principes s’opposent a ceux du totalitarisme. Effectivement dans un Etat totalitaire tous les instruments de pouvoir sont entre les mains d’un seul individu et il n’existe pas de contre-pouvoir ou d’opposition. L’idéologie du Chef règne et elle est prise pour seule vérité, pour arriver à cela l’utilisation de la force et de la violence est systématique. L’Etat est présent departout (école, médias…) y compris dans la vie des gens et cela dés leur plus jeune age.
En quoi la formation de la jeunesse dans un Etat totalitaire est-elle différente d’un Etat démocratique ?
Pour répondre à cette problématique nous allons tout d’abord voir comment un Etat totalitaire formait sa jeunesse (I) puis ensuite la manière d’un Etat démocratique (II).

I) Selon les paystotalitaires.

L’on a vu dans l’histoire plusieurs pays totalitaire comme l’Allemagne nazie, L’URSS ou l’Italie de Mussolini. Ces pays à l’époque totalitaires formaient leur jeunesse avec des principes particuliers comme la violence (1) ou encore l’ignorance (2).

1) La violence.
Les Chefs de pays totalitaire éduquaient leur jeunesse dans un seul but : « construire un nouveau monde » (Source : « Laformation de la jeunesse selon Hitler ».).
Pour arrivé à cela il faillait passer par la violence donc par conséquent par une éducation dure et basé sur la violence « Ma pédagogie est dure » (Source : « La formation de la jeunesse selon Hitler ».). Les Chefs ne voulaient pas d’une jeunesse qui pense mais d’une jeunesse qui agit, ils désiraient une armée pour pouvoir se battre « matériel humain […]jeunesse violente, impérieuse, intrépide, cruelle […] rien de faible ni de tendre. » (Source : « La formation de la jeunesse selon Hitler ».)Ils voulaient des soldats cruels prêts à ce battre pour leurs pays et les idées de leurs Chefs « Le milicien ne doit pas croire à la paix perpétuelle », «  Le fusil, la giberne te sont confiés pour être conservés pour la guerre. » ((Source : Les dixcommandements du milicien fasciste ; Italie sous Mussolini).
Mais pour arriver à tout cela il ne suffit pas de passer par la violence, il faut aussi passer par une manière d’apprendre à penser au jeune.

2) L’ignorance.
Nous avons vu que les pays totalitaires basés la formation de leur jeunesse sur la violence, mais ce principe est complémentaire avec l’ignorance.
Il est très facile de manipulerquelqu’un d’ignorant, l’on peut lui faire penser ce que l’on désire et lui inculquer ce qui est bien ou mal selon notre vision des choses.
Ainsi les Chefs des Etats totalitaires ne souhaitaient pas que la jeunesse sache des choses ou qu’ils aient un esprit critique : « je ne veux aucune instruction des esprits. Le savoir ne ferai que corrompre mes jeunesses » (Source : « La formation de la jeunesseselon Hitler ».).Mais qu’ils obéissent simplement.
Grâce à cela certaines règles peuvent êtres acceptés sans que personne ne ce pose de questions : « Les jours de prison sont toujours mérités », « Mussolini à toujours raison » (Source : Les dix commandements du milicien fasciste ; Italie sous Mussolini)
Toutes ces règles sont contraires aux principes de la démocratie qui voit l’éducation sous un...
tracking img