Demoiselles d'avignon analyse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (881 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ANALYSE D'UNE OEUVRE

"Les Demoiselles d'Avignon" est une peinture de Picasso, réalisée en 1907 mais qui fut exposée plus tard. On s'occupera dans un premier temps de la description de cettepeinture, pour ensuite essayer de l'expliquer avec un inventaire raisonné et pour finir on essayera de mettre en relation cette peinture avec des connaissances culturelles.

Premièrement, l'objet d'étudeest une image en couleur sur papier que je n'ai jamais vu auparavant. Cette oeuvre est une peinture à l'huile sur toile. Elle est représentée dans sa totalité. Cette oeuvre fait 243,9x233,7 cm et estexposée à New York au Musée d'Art Moderne. Elle fut réalisée à Paris en juin-juillet 1907 par Pablo Picasso qui fut l'un des artistes majeurs du XXe Siècle.
On peut voir 5 femmes nues qui prennenttout l'espace de la peinture. 3 d'entres elles regardent le spectateur et leurs positions varient, de face, de 3 quarts, de dos... Les deux femmes sur la droite semblent ne pas avoir un visage vraimenthumain. L'une d'entres elles semblent écarter des rideaux pour sortir de quelque part tandis que les autres sont comme devant un rideau. Il y a aussi au premier plan, au centre, une coupe de fruit.Pour les 2 femmes qui ont le visage de face, le nez de côté et leur yeux ressortent.

Je ne pourrais pas dire si c'est une oeuvre achevée même si elle semble l'être.
Tout semble avoir été disséqué,présenté sous tous ces angles, décomposé en facettes et angles brisés, que ce soit au niveau des visages des femmes ou du décor. Les corps paraissent déformés, ils ont été représentés de manière assezgéométriques alors que l'on aurait pu penser que comme il s'agissait de femmes, on allait avoir des courbes légères. La plupart des formes sont entourées de blanc ou de noir ce qui accentuent ladéstructuration. Cette oeuvre ne "fait pas" image car les tons neutrent donnent un effet homogène à la peinture malgrès ce rythme que l'on pourrait considérer de "saccadé". Il n'y a pas de profondeur...
tracking img