Dentifrice

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2719 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les pâtes et gels dentifrices

Utiliser un dentifrice c'est ingérer un coktail de produits chimiques. Certains sont à éviter :
Le fluor et les dérivés du fluor

Danger numéro 1 des dentrifrices modernes, le fluor. Le fluor (fluoride en anglais) est efficace pour combattre les caries, mais qui, à fortes doses est un toxique chimique puissant néfaste au système nerveux et à la reproduction etest la cause de perturbation du système endocrinien. Les scientifiques ne sont pas sûrs de savoir si les doses contenues dans les dentifrices plus celles de l'eau du robinet sont néfastes ou pas. En revanche, ce qui est certain c'est qu'à long terme l'accumulation du fluor et de ses dérivés est très toxique (entre dans la fabrication de certains pesticides ...)
Le triclosan

- Certains bains debouche et certains dentrifices contiennent du triclosan qui est antifongique et anti bactérien utilisé pour le traitement des gingivites. Mais le triclosan qui est un perturbateur endocrien contesté par beaucoup. Le triclosan passe des tuyaux de la salle de bains jusque dans les cours d’eau.
Le BHT

- Le BHT, butylhydroxytoluène, est un antioxydant (ou anti-oxygène d'origine synthétique).
Leperoxyde d'hydrogène

- Le peroxyde d'hydrogène (hydrogen peroxyde) est interdit d'utilisation dans les cosmétiques au Japon. Aussi appelé, "eau oxygénée" le p ou encore perhydrol (appellation industrielle), le peroxyde d'hydrogène est un composé chimiqueaux puissantes propriétés oxydantes (il est aussi réducteur) utilisé comme agent blanchissant efficace et désinfectant
Les dentifrices bioLes dentifrices bio n'utilisent pas les composants ci-dessus, sont souvent labellisés et ne sont quasiment jamais testés sur les animaux.
Image:Http://boutique.consoglobe.com/img/p/594-1295-large.jpg
Le marché du dentifrice

A) L’évolution du marché

Sur le marché global :

Les ventes de dentifrices qui s’effectuent en grande surface s’élèvent à 80 %.
Les dentifrices vendus enpharmacie reculent de 6.3 % (en valeur) en 2003.
La catégorie « gencive sensible » recule elle aussi de 5.6 %
La catégorie « généraliste adulte » recule de 9.2%. Exemple : Fluocaril
Le marché progresse de 0.9% dans les ventes en volume. Soit un chiffre d’affaires global de + 5.5 %.

Les leaders du marché en Grandes et Moyennes Surfaces (GMS) sont : Signal avec 31.1 % des parts demarché, Colgate avec 14.3 % des parts marché

Colgate est le leader mondial dans le domaine des soins bucco-dentaire (chiffre d’affaire mondial : 10.6 milliards de dollars). En effet, c’est lui qui possède le plus large assortiment de dentifrices. Le dentifrice obtient le taux de pénétration le plus élevé dans le domaine hygiène beauté avec de plus de 99%.

Le marché des dentifricesprivilégie fortement l’innovation afin de faire face à une forte concurrence. Celle-ci peut se faire à travers des produits qui deviennent de plus en plus originaux, pointus ou multi bénéfices.

Ce marché se décompose en 3 catégories :

Les spécifiques :

Ils répondent à un problème particulier

Exemple : Tonigencyl pour les gencives

Sanogyl « système nuit »
Vademecum fait àbase plante (apporte des vitamines et du fluor) pour une bonne solidité

Les généralistes :

Ils valorisent l’efficacité globale et le plaisir d’utilisation Exemple : Colgate Total, Signal, Aquafresh
Le Marché Du Dentifrice

La première référence à une forme de dentifrice se trouve dans un manuscrit égyptien datant du IVe siècle av. J.-C., qui mentionne une mixture à base de sel, depoivre, de feuilles de menthe et de fleurs d'iris. Les Romains utilisaient des formules à base d'urine humaine. Étant donné que l'urine contient de l'ammoniac, celle-ci avait sans doute pour effet de rendre les dents blanches. Les Égyptiens de l'Antiquité employaient également un mélange de cendres et d'argile. Au XVIIIe siècle, une recette américaine à base de pain brûlé fut introduite. Une...
tracking img