Deposition d'octavius

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (918 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La déposition d’Octavius.

Personnages :

Plutarque : biographe et moraliste grec, né en 48 ou 50 de notre ère à Chéronée en Béotie, étudia les lettres et la philosophie à Athènes fut chargé dediverses négociations par sa ville natale, vint à Rome sous Domitien, il donna des leçons de philosophie avec un grand succès, obtint la faveur de Trajan, qui le chargea de l'éducation d'Hadrien,puis lui confia, le gouvernement de l'Illyrie, et revint de bonne heure se fixer dans sa patrie, où il fut élu par ses concitoyens archonte et prêtre d'Apollon. On présume qu'il mourut dans un âge trèsavancé, en 138 ou 140
Tibérius Gracchus. - L'aîné, né en 162 av. J.-C. Nommé questeur (magistrat chargé des finances) en 137, il suivit le consul C. Hostilius Mancinus en Espagne, et sauva, entraitant avec les Numantiens, l'armée romaine que l'inhabileté du consul avait mise en danger. Élu tribun en 133, il fit passer, malgré l'opposition violente des patriciens, une loi agraire qui limitait lapossession des terres usurpées sur le domaine public et distribuait aux citoyens pauvres les terres détenues illégalement; en outre, il leur distribuait les richesses qu'Attale, roi de Pergame, avaitléguées en mourant au peuple romain. Mais le sénat, craignant son influence, le fit assassiner au milieu de ses partisans, au bout de l'année, au moment où il allait se faire réélire.
Marcus Octavius :Tribun en 133 BC et selon Plutarque « ami et le familier de Tibérius »

Contexte / Introduction
En 113 av J .C, Tiberius Gracchus, propose une loi révolutionnaire la « Lex Sempronia ». Letexte La déposition d’Octavius raconte particulièrement le conflit entre les Plébéiens qui voulaient tous la réforme agraire avec Tiberius à leur tête contre les Patriciens, représentés par le sénat etleurs intérêts comme grands propriétaires fonciers. Dès le début Tibeurius savait que remettre sa loi au jugement du Senat était inutile, car la loi était contraire aux intérêts des riches...
tracking img