Des alternatives au placement des personnes âgées en maison de repos

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 94 (23350 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
HENam

Département paramédical Sainte-Elisabeth
39, rue L. Loiseau
5000 Namur

« Vieillir chez soi : une utopie ? »

Des alternatives au placement des personnes âgées
en maison de repos.

Travail de fin d’études de Céline Desseille, François Desseille,
Pierre Hostaux et Thomas Hendrick
réalisé en vue de l’obtention du diplôme de ‘Bachelier en soins infirmiers’
Année académique2008-2009

Remerciements

Un grand merci à toutes les personnes
qui ont participé de près ou de loin
à l’élaboration de notre travail de fin d’études
et qui nous ont soutenus et encouragés

De manière plus particulière,
notre gratitude va d’abord à notre promotrice,
Madame Van den Abeele,
et à notre maitre de stage, Monsieur Laloux,
qui se sont relayés pour nous prodiguer
aide, conseilet soutien

Un merci grand comme ça à nos experts,
Mademoiselle Haubrugge,…
qui nous ont partagé leurs connaissances.

1. Introduction

Avant de nous lancer dans le vif du sujet, il nous semble important d’expliciter les objectifs poursuivis par ce travail, ainsi que les éléments qui nous ont poussés à le réaliser.

Nous sommes partis du constat que l’espérance de vie augmente en mêmetemps que la natalité diminue. Se posent, dès lors, deux problèmes cruciaux que nous allons tenter d’éclairer.
La première difficulté consiste à trouver la place à accorder aux personnes âgées dans notre société. C’est une problématique d’autant plus importante que nous y serons tous confrontés tôt ou tard, personnellement ou par l’intermédiaire de nos proches.
La seconde est d’ordrefinancier : le vieillissement de la population coûte cher à la société.
De plus, en tant que futurs professionnels de la santé, nous serons les premiers concernés par cette problématique. Ce travail nourrit donc l’objectif de nous former afin d’être à même d’informer les personnes âgées sur les différentes alternatives qui peuvent leur être proposées en fonction de leurs besoins et de l’autonomie dont ilsdisposent. Nous essaierons également de découvrir la place de l’infirmière au sein de chaque alternative.

Dès lors, notre pays développe de nombreux projets visant à maintenir l’autonomie des personnes vieillissantes, en vue de retarder leur placement en maisons de repos. Certaines alternatives permettent à la personne de continuer à évoluer dans son milieu de vie habituel, sa maison.D’autres lui offrent la possibilité de garder son autonomie mais hors de son domicile.

Il est également primordial, outre le fait de maintenir l’autonomie de la personne âgée, de veiller à ce qu’elle puisse garder une vie sociale active, ce qui contribue à maintenir une bonne qualité de vie.

Le présent travail est le fruit de la recherche que nous avons menée sur cette problématique. Il ne se veutpas exhaustif, mais s’emploie à dresser un état des lieux des possibilités qui sont à notre portée pour que nos seniors puissent jouir au maximum d’une retraite autonome bien méritée.
2. Préambule

2.1. Aspect démographique au niveau mondial…

« La nouveauté "démographique" de la fin du second millénaire et du début du troisième, c’est le vieillissement de la population.[1] » Mais commentdéfinir « vieillissement de la population » ? Il s’agit de l’augmentation de la proportion de personnes âgées par rapport à la population totale (vieillissement au sommet). On observe fréquemment, en parallèle avec ce phénomène, une diminution du taux de jeunes (vieillissement à la base).

Ce vieillissement de la population a des répercussions non négligeables sur l’essor démographiqueimportant que nous connaissons. En effet, en un millénaire, la population mondiale a été multipliée par 22. D’approximativement 270 millions de terriens en l’an de grâce mil, nous avons franchi le cap des 6 milliards d’hommes en l’an 2000. Ce phénomène peut s’expliquer à l’aide de deux variables principales à savoir :
- l’augmentation constante de l’espérance de vie, facteur principal du...
tracking img