Desc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (959 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La description d'un monde noir
1. Que le poète veut fuir, se détourne (vit dans autre monde) en se créant un nouveau monde par la poésie

Résumé de la fiche de lecture

A l’heure d’Internetet des prouesses techniques de toutes sortes, écrire ou lire des poèmes peut sembler une activité dérisoire. Le poète est ainsi souvent perçu comme un rêveur, coupé du monde et des réalités. La poésiemoderne serait devenue incompréhensible pour le plus grand nombre. Ces griefs ne sont pas nouveaux : au XVIIIème siècle Voltaire s’interrogeait déjà sur la place de la poésie dans la société. Lesonnet que nous allons étudier « Défense du poète » est tiré d’un recueil (florilège) de poésie du XX ème siècle « Sonnets pour une fin de siècle » d’Alain Bosquet.
Nous verrons dans une première partiecomment le poème fait ressortir l’idée d’un monde noir, nous étudierons ensuite le fait que le poète veut fuir ce monde en se créant un univers idéaliste grâce à la poésie et enfin nous montreronsqu’il fait un véritable plaidoyer pour les poètes.

Plus d’extraits de La défense du poète d'Alain Bosquet

[...] « le poète en des jours impies Vient prépare des jours meilleurs. Il est l’homme desutopies, Les pieds ici, les yeux ailleurs » Fonctions du poète de Victor Hugo Il convient de se demander si le poète désire vraiment fuir le monde réel puisqu’il se soucie des attaques qu’il reçoit etqu’il se soucie du monde. Le poète tente de mettre à disposition la poésie au « commun des mortels ». Il fait alors un plaidoyer afin de montrer ce qu’est pour lui la poésie et en quoi elle n’estabsolument pas néfaste pour les hommes. [...]

[...] On trouve ainsi de nombreuses allitération [r] « écrire…trahison », « pour…gramme…azur », en [m] « comme…mise…mort », en [l] « lâchent le réel », en [p]« printemps par… printemps » et en [v] « vrai…verbal » ainsi que des assonances en [eu] « peut…peu…feu », en [ai] « aime…dédaigneux », en [ou] « amour…nous ». On a parfois l’impression que le...
tracking img