Descarte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (979 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
à partir du classicisme ; la reflexion intellectuelle ; la recherche de la perfection formelle et la vie sociale cessent d apparaitre comme des sphères separees. Bien plus q un mouvement esthetique;le classicisme apparait comme une veritable vision du monde où «tout n est qu ordre et beauté»
C est , finalement à un critique contemporain ; Jean-Claude Tournand ;qu’on peut emprunter ce jugementsur le grand siecle«Dans la mémoire des francais ; le XVIIe siecle joue un peu le role d une reference par rapport à laquelle on juge tout le reste ; comme ;avant le classicisme ;on jugeait tout parrapport à l’Antiquité.Cela tient peut etre au fait que ;par rapport aux siecle qui l ont précédé ; il inaugure les temps modernes .Mais on peut croire aussi qu en depit des luttes qui ont marqué sonhistoire il evoque la pensée d une certaine cohésion : l approche ;par différentes avenues ;d un commun ideal de ppropres œuvres. Pour autant, elles ne relèvent pas de l'imitation pure. Les grandsauteurs ne réutilisent ces modèles que pour en faire des œuvres modernes. Ainsi, si La Fontaine reprend les fables d'Esope et de Phèdre, c'est pour en donner une version moderne dont la morale sociale etpolitique ne peut être comprise que dans le contexte du XVIIe siècle.

III Le classicisme du XVIIe siècle est loin de se limiter à une imitation des Anciens. Doctes et littéraires inventent en faitune esthétique fondée sur des principes d'ordre assez contraignants qui amèneront la critique moderne à assimiler classicisme et respect des règles.
L'écriture classique se veut fondée sur la raison.On y a parfois vu l'influence du rationalisme de Descartes mais il s'agit plutôt d'un intérêt pour la lucidité et l'analyse. Les héros et héroïnes classiques ne sont en général pas rationnels maisleurs passions, souvent violentes, sont analysées par l'écriture qui les rend intelligibles[5]. Le classicisme est donc davantage influencé par une volonté de soumettre le déraisonnable à l'ordre de la...
tracking img