Descartes meditation 3

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (467 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Première preuve de l'existence de Dieu selon Descartes :
l'argument ontologique
— Dieu existe parce que, en tant qu'être parfait, s'il lui manquait l'existence, il ne serait pas parfait. Donc, ilexiste.
Je réfute. C'est un syllogisme. On pose Dieu comme “étant parfait” dans la prémisse. Ça ne prouve rien, ça affirme. On postule son existence en lui octroyant un attribut dès le départ : laperfection.
— Ça tient par ses lacets de bottines, m'avait spontanément répondu mon ami Daniel.

Deuxième preuve de l'existence de Dieu selon Descartes :
l'idée du parfait
— Moi qui suis un êtreimparfait, il y a dans mon esprit une notion de perfection. Qui d'autre, sinon Dieu lui-même, a-t-il pu me donner cette notion de perfection?
Je réfute. De la même manière, dans tout ce que je peuximaginer et qui n'existe pas ou dont je n'ai aucune preuve, je pourrais dire, par exemple, que les extraterrestres existent. Suivant le même raisonnement, qui d'autre, sinon les extraterrestres eux-mêmes,ont-ils pu me donner cette notion. Et de même pour toute chimère.
N'est-il pas évident que, si un être humain est éduqué sans jamais entendre parler de Dieu, il n'en aura aucune idée? De la mêmemanière, Descartes, au moment de son épochè, (doute radical et suspension de jugement) continuait à se servir de toutes ses connaissances apprises dont sa langue qui est sa structure de pensée et sesnotions apprises sur Dieu. On lui avait enseigné que Dieu est parfait sinon il n'en aurait même pas eu la notion. D'ailleurs, la preuve ontologique de l'existence de Dieu avait été formulée bien avantDescartes, au onzième siècle, par Saint-Anselme chez les scolastiques. Et nous savons que Descartes a étudié au collège des Jésuites La Flèche sous un enseignement scolastique.

Troisième preuve del'existence de Dieu selon Descartes :
l'existence propre à chaque homme
— L'existence propre à chaque homme ne tient pas de l'homme lui-même puisqu'il se serait créé parfait et ainsi, il serait...
tracking img