Descates

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2105 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
NATURE DE LA CONSCIENCE CHEZ DESCARTES : la rupture avec la conception antique/ vitaliste de l'âme

1) L'identité conscience et esprit : le dualisme

Après les quatre premiers alinéas, Descartes utilise le doute seulement à propos de ses propres croyances. Mais, il s'agit avant tout de rejeter la thèse aristotélicienne selon laquelle l'âme est ce qui fait qu'une chose est vivante.

PourDescartes, la conscience n'est autre que l'esprit, elle englobe tout le domaine de la pensée. L'âme = seulement principe de la pensée consciente. (conscience = âme sans corps) cf.; dernière thèse : il y a bien réduction de la conscience à un pouvoir intellectuel de connaître

Le dualisme affirme la scission radicale entre deux domaines, esprit et matière, âme et corps.

On a d'un côté le domainedu purement spirituel, étranger à l'espace, indivisible : c'est l'intériorité pure. De l'autre, ce qui est purement géométrique et mécanique, le corps, fragment d'étendue, indéfiniment divisible; domaine de l'extériorité. (Modèle d'intelligibilité des êtres physiques : l'automate, système de poulies et de ressorts) : ie, les mouvements du corps peuvent s'expliquer de manière purement mécanique Lapensée est entièrement libre par rapport à la matière et inversement : les processus matériels peuvent se produire indépendamment de la pensée, et vice-versa. Possibilité d'un fonctionnement complet de l'âme et/ou du corps, indépendamment de l'autre.

Mais le dualisme est en fait quelque chose de plus complexe qu'il ne le paraît au premier abord, puisque s'il est l'affirmation d'une scissionentre deux grands domaines de la réalité, il est aussi l'affirmation d'une certaine union entre deux parties de ces genres de réalités : le corps et l'âme dans l'homme. Descartes est en effet obligé de rendre compte de l'union "vécue" entre l'âme et corps (cf.. sentiments, passions, etc.). L'union de ces deux substances est un fait irréductible.

Cela donne :

1) les esprits sont des chosesréelles d'un genre fondamentalement différent des choses matérielles

2) les propriétés mentales et états mentaux sont des propriétés et états des choses immatérielles

3) certains corps tels que les êtres humains sont étroitement liés à des esprits

NB : Ne pas confondre ce dualisme avec le dualisme "vulgaire" ou "populaire" , pour qui le corps est une sorte de réceptacle, dans lequel l'âme estlocalisée (car Descartes ne dirait pas ça, étant donné que l'esprit n'a pas de propriétés physiques)

Or, problème : comment peut-on affirmer que deux domaines complètement différents puissent avoir l'un sur l'autre une quelconque influence?

Réponse : dans le Traité des passions, il dit que l'union se situe dans la glande pinéale, au centre du cerveau. Sorte de carrefour où se rencontrentles deux ordres de réalité, par lequel les esprits animaux ( minuscules corpuscules circulant dans le sang) arrivent au cerveau, puis repartent dans le corps.

La causalité esprit/corps est donc possible : elle s'effectue dans la glande pinéale.

Objections unanimes : au 17e, tout le monde va se mettre à discuter de ce problème. Si âme et corps sont deux réalités distinctes, ayant des caractèresbien spécifiques et complètement différents, alors, on ne voit pas comment il peut y avoir interaction; cela reste quand même un mystère.

Exemple : Leibniz :dit que la solution cartésienne pour expliquer cette union, celle de l'interaction, introduit une rupture dans les lois de la nature. Comment peut-on affirmer sans absurdité que quelque chose d'immatériel puisse avoir un effet matériel; etvice-versa?

Autre exemple : pour Descartes, quand je veux lever la main, ce qui cause le mouvement du corps, ce n'est pas vraiment quelque chose de corporel ou d'inscrit dans le fonctionnement corporel; mais c'est un acte de la volonté qui cause ce mouvement, ie, quelque chose qui n'est qu'une propriété de la substance mentale immatérielle que je suis (ie, l'esprit). La distinction est...
tracking img