Descriptif

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1773 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Séquence n° 1 : LES PROCEDES DE L’ARGUMENTATION DIRECTE

Objets d’étude : L’argumentation : convaincre, persuader et délibérer (l’essai, la fable, le conte philosophique). Etude d’un mouvement littéraire et culturel : le Siècle des Lumières. Le Théâtre : texte et représentation.

Problématique : Comment le genre de l’essai met-il en œuvre les procédés de l’argumentation directe pourconvaincre ou persuader le lecteur ? En quoi les textes de Rousseau et Etienne –Noël Damilaville illustrent-t-ils la démarche des Lumières ?

Perspectives complémentaires : A partir d’un groupement de textes sur « La diversité du genre de l’essai », En quoi l’essai est-il un genre libre et divers ? Quels registres s’expriment dans l’argumentation ? Nous avons souligné, pour certains textes (Rousseau,Artaud, « l’hésitation » entre argumentation directe et indirecte.

Lectures analytiques

Groupement de textes : La diversité du genre de l’essai

1 – Jean-Jacques Rousseau, Essai sur l’origine des langues, 1781
2 – Antonin Artaud, Le Théâtre et son double, 1938
3 – Albert Camus, Le Mythe de Sisyphe, 1942
4 – Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe, 1949
5 – Michel de Montaigne,Essais, L.I, chap.XX, 1580-1595

(Cf : Manuel de littérature : français, 1re, toutes séries, livre unique, Dominique Rincé, Nathan)

6 – Etienne-Noël Damilaville, article “Paix” (extrait), Encyclopédie, 1751 – 1772

(Cf : Manuel de littérature : Des textes aux séquences , Hélène Sabbah, Hatier, page 402.)

Séquence n° 2 : LES PROCEDES DE L’ARGUMENTATION INDIRECTE : Le genre de la fable. Etuded’une œuvre intégrale : Voltaire, Micromégas, 1752.

Objets d’étude : L’argumentation : convaincre, persuader et délibérer (l’essai, la fable, le conte philosophique). Etude d’un mouvement littéraire et culturel : Le Siècle des Lumières.

Problématique : Quelles sont les caractéristiques d’écriture du genre de la fable ? Qu’est-ce qu’un apologue et quels sont ses procédés d’écriture ?Qu’est-ce qu’un conte philosophique ? Quelles sont ses caractéristiques d’écriture ? Comment les idéaux des Lumières sont-ils exprimés dans Micromégas et l’Ingénu de Voltaire ?

Perspectives complémentaires : Comment la fable et le conte instruisent-ils en divertissant ? En quoi consiste le pouvoir argumentatif de la fable ? La place de la science et la mise en œuvre du relativisme dans Micromégas. Leregistre ironique au service des idées.

Lecture analytique

7– Jean de La Fontaine, « Les obsèques de la lionne », Fables, VIII, 14, 1668-1694

Lectures complémentaires

- Esope, « L’aigle et la renarde », Fables (VIe s.av. J.-C.)
- Esope, « Les grenouilles qui réclamaient un roi », Fables (Vie s.av J.-C.)
- Phèdre, « Les grenouilles qui demandent un roi », Fables (1er siècleap. J.-C.)
- Jean de La Fontaine, « Les grenouilles qui demandent un roi », Fables, L.III, 4, 1693
- Jean de La Fontaine, « Préface des fables », 1693
- Jean de la Fontaine, “Le pouvoir des fables”, LVIII, 4, 1693
- Victor Hugo, « Fable ou Histoire », Châtiments, 1853
- Jean Anouilh, « La vive », Fables, 1962
(Cf : Manuel de littérature : Des textes aux séquences, Hélène Sabbah, Hatier.)Lectures analytiques

Voltaire, Micromégas, 1752 – Classiques POCKET n° 6083

8- Chapitre I , intégral
9- Chapitre IV, depuis « Le nain qui jugeait quelquefois… », jusqu’à, « ce qui n’est pas un petit effort pour un historien ».
10- Chapitre VII, intégral

Activités complémentaires:

Fiche de lecture : Voltaire, L’Ingénu, 1767. Quels idéaux des Lumières apparaissent dans l’œuvre ?Lectures cursives : Voltaire, Histoire d’un bon bramin, 1761. (Cf : Manuel de littérature, Des textes aux séquences, Hélène Sabbah, Hatier.). La question du savoir, de la sagesse et du bonheur.
Les Lumières, Anthologie, Bertrand Darbeau, Etonnants Classiques, GF Flammarion. (Chap I, Qu’est-ce que les Lumières ? Chap II, Le siècle de la raison ? Chap IV, Une littérature de combat.

Recherche...
tracking img