Desertification

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3348 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
` La Desertification
Résumé du rapport de l’Evaluation des Ecosystèmes pour le Millénaire

LA DÉSERTIFICATION est la dégradation persistante d’écosystèmes des zones sèches. Elle menace les moyens d’existence de populations parmi les plus pauvres et les plus vulnérables de la planète. La désertification est en grande partie le résultat d’une utilisation non durable de ressources rares. Quellesoptions existe-t-il pour éviter ou inverser le processus de désertification et ses impacts négatifs?

Qu’est-ce que la desertification?
La désertification désigne la dégradation persistante d’écosystèmes des zones sèches par les variations climatiques et les activités humaines. Abritant un tiers de la population humaine en 2000, les zones sèches couvrent près de la moitié de la surfaceterrestre de la planète. La désertification a un impact négatif sur les moyens d’existence de millions de personnes à travers le monde qui dépendent des bienfaits que les écosystèmes des zones sèches peuvent leur procurer. Dans les zones sèches, la rareté de l’eau limite la production de récoltes agricoles, de fourrage, de bois ainsi que d’autres services que les écosystèmes fournissent aux hommes. Leszones sèches sont par conséquent fort vulnérables aux pressions humaines croissantes ainsi qu’à la variabilité du climat, surtout dans les zones sèches subsahariennes et d’Asie centrale. Quelque 10 à 20% des zones sèches sont déjà dégradées et la désertification en cours menace les populations les plus pauvres du monde de même que les perspectives de diminution de la pauvreté. C’est pourquoi ladésertification est l’un des plus grands défis environnementaux à l’heure actuelle et constitue un obstacle majeur à la satisfaction des besoins humains de base dans les zones sèches.

La désertification touche les populations les plus vulnérables au monde.

^ ` ` En quoi la desertification et le bien-etre humain sont-ils lies?
Dans les zones sèches, la proportion de personnes qui dépendent desservices fournis par les écosystèmes pour leurs besoins de base est plus grande que dans tout autre type d’écosystème. De fait, une bonne partie de leurs ressources, telles que les récoltes, le bétail, le bois à brûler et les matériaux de construction, dépendent de la croissance des plantes qui, à son tour, dépend de la disponibilité en eau et des conditions climatiques. Il est normal que lesservices fournis par les écosystèmes subissent des fluctuations, particulièrement dans les zones sèches où l’apport en eau est irrégulier et peu abondant. Toutefois, lorsqu’un écosystème de zone sèche n’est plus capable de se remettre de pressions antérieures, une spirale négative de désertification peut s’ensuivre, bien que cela ne soit pas inévitable. La désertification a une incidence néfaste surune large gamme de services que les écosystèmes fournissent aux humains : sur des produits tels que les aliments et l’eau, sur des processus naturels tels que la régulation du climat, mais également sur des services non matériels tels que les loisirs et sur des services de soutien tels que la conservation des sols. Ces changements peuvent être quantifiés et il existe des méthodes pour les prévenir,les réduire ou pour renverser la vapeur. Lorsqu’ils sont confrontés à la désertification, les gens réagissent souvent en exploitant des terres encore moins productives, en transformant des parcelles de terres de pâture en terres de culture ou encore en émigrant vers les villes ou même vers d’autres pays. Cela peut conduire à des pratiques agricoles non durables, à une dégradation accrue desterres, à un étalement tentaculaire des villes ainsi qu’à des problèmes socio-politiques.

` Qui la desertification touche-t-elle?
La désertification porte atteinte aux moyens d’existence de millions de personnes étant donné qu’elle s’opère sur tous les continents (sauf l’Antarctique). La désertification a lieu dans des zones sèches partout dans le monde. Quelque 10 à 20% de toutes les zones...
tracking img