Design culinaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (928 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La mode, un mot qui raisonne dans toutes les têtes en cette période de soldes. Cette tendance est en perpétuelle évolution, au fil des saisons, des couleurs, et des formes. La mode ne se limite passeulement au secteur du prêt-à-porter et s’étend aussi à l’art culinaire. Le design culinaire ouvre les appétits et fait travailler les esprits. La métamorphose de l’agroalimentaire.
Le designculinaire est une discipline créée par Marc Bretillot, professeur à l’Ecole supérieure d’art et de design de Reims (ESAD). Cette discipline qui fête ses dix ans, fait appel à deux éléments distincts, lacuisine et le design, choses peu évidentes à mettre en relation quand on imagine d’un côté le designer qui réalise une œuvre sur papier et le cuisinier qui lui de son côté s’attèle aux fourneaux pourpréparer son plat. La subtilité va donc être de mêler les deux formes d’art, chacune avec ces contraintes. Il est possible de créer des projets en théorie, qui seront impossibles à mettre en pratique àcause de la spécificité des produits employés (la liquidité, la densité et la couleur). Par exemple, au contact de l’air, une pomme coupée en fines rondelles aura tendance à s’oxyder rapidement et à seteinter d’une couleur marron-orangée peu appétissante. Ce paramètre ne pouvait pas être envisagé par le designer, seul le chef aurait pu s’en douter. Le projet restera donc à l’état de projet. Malgréles quelques soucis techniques, il est tout de même possible aujourd’hui de voir des pommes carrées, des huitres au chocolat et de la choucroute sucrée grâce au design culinaire…
« Une création néede ce mariage offre ainsi de nouvelles expériences sollicitant les esprits les plus imaginatifs et les plus joueurs des contemporains que nous sommes. » Marc Bretillot
Le design culinaire estludique, il fait appel à des thématiques bien spécifiques, « le jeu, le plaisir, l’interactivité, la surprise, l’imaginaire, le défoulement, la contemplation, l’engagement ou la provocation… ». Il est...
tracking img