Detrminent de la monnaie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 40 (9831 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
BANK AL-MAGHRIB - RAPPORT - EXERCICE 2005

N La

monnaie

N La politique monétaire
Dans le cadre de la mission que lui confèrent ses statuts, Bank Al-Maghrib a œuvré au cours de l’année 2005 à travers ses interventions sur le marché monétaire à favoriser l’assouplissement des conditions de financement en vue de conforter la stabilité des prix.

Conformément à ces orientations, une valeurde référence pour la progression de l’agrégat M1 a été fixée, en début d’année, dans une fourchette de 6,5% à 7,5%, sur la base de prévisions de croissance du PIB non agricole de 3,6% et d’une hausse des prix ne dépassant pas 2%, la vitesse de circulation de la monnaie étant prévue en légère baisse. La création monétaire devait résulter d’un accroissement des avoirs extérieurs nets de 10milliards ou 6,9%, correspondant à

l’excédent projeté de la balance des paiements, et d’une progression des concours à l’économie de l’ordre de 23 milliards ou près de 9% permettant de soutenir la croissance de l’activité économique, le financement monétaire du Trésor s’inscrivant en baisse.

Compte tenu des incertitudes qui pesaient au niveau de l’évolution de ces données et dans un contexte quidevait se caractériser par l’abondance des liquidités et la modération de la demande, Bank Al-Maghrib a maintenu son taux directeur inchangé à 3,25%. Elle s’est, en outre, abstenue de relever le ratio de la réserve monétaire afin de ne pas entraver la tendance baissière des taux d’intérêt. Elle a, par ailleurs, procédé, en début d’année, à un réaménagement de son dispositif opérationnel en vue deconférer davantage de souplesse à la gestion des trésoreries bancaires. La banque centrale a, en conséquence, assuré l’équilibre du marché par le biais d’interventions adaptées, injectant ou retirant des liquidités en fonction de l’évolution de la situation du marché(1).

(1) Voir annexes statistiques XI-1 à XI-13

92

LA MONNAIE

BANK AL-MAGHRIB - RAPPORT - EXERCICE 2005

Reflétantl’impact des périodes de resserrement, le taux sur le marché interbancaire s’est inscrit en hausse, s’établissant en moyenne à 2,78% au titre de l’année 2005. Bien que la valeur de référence fixée ait été largement dépassée, l’affectation en large partie des liquidités créées à la constitution d’actifs liquides a contribué, cependant, à maintenir l’inflation à un niveau modéré.

Les instruments de lapolitique monétaire
Les efforts d’adaptation du cadre opérationnel de la politique monétaire se sont poursuivis en 2005, en vue d’harmoniser les procédures d’intervention sur le marché monétaire et de conférer davantage de souplesse à la gestion des trésoreries bancaires. Ainsi, Bank Al-Maghrib a procédé, en début d’année, à un réaménagement de son dispositif d’intervention qui a consisté en lasuppression des avances à 5 jours et leur remplacement par une facilité d’avance permanente à 24 heures au taux de 4,25%.

Le nouveau cadre opérationnel est ainsi articulé autour d’un taux directeur de 3,25%, correspondant au taux des avances à 7 jours sur appels d’offres. Il comprend des opérations hebdomadaires de reprise de liquidités à l’initiative de Bank Al-Maghrib, ainsi que des facilitéspermanentes d'avance et de dépôt à 24 heures à l'initiative des banques, dont les taux respectifs (taux directeur majoré de 100 points de base et taux directeur minoré de 100 points de base) représentent les limites de la bande de fluctuation à l’intérieur de laquelle le taux interbancaire doit être maintenu. Il englobe également au niveau des instruments, les opérations d’open market et de swaps dechange, la réserve monétaire, ainsi que la possibilité donnée à la banque centrale par le nouveau statut de procéder à l’émission ou au rachat de ses propres titres d’emprunt.

La mise en oeuvre de la politique monétaire
La conduite de la politique monétaire, dans le cadre ainsi rénové, a eu pour objectif de stabiliser les anticipations des opérateurs dans un contexte marqué par d’amples...
tracking img