Dette publique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2999 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
III. Situation spatio-temporelle de la dette publique
Au cours de son histoire, la France a souvent eu recours à la dette pour faire face à de fortes dépenses, comme les guerres par exemple. La valeur de la dette n’a cessé d’évoluer, passant par une valeur presque nulle (par rapport au PIB) en 1540 ou en 1820, et atteignant jusqu’à environ 290 % du PIB en 1944. Après les périodes de forteaugmentation, la part de la dette dans le PIB a été rapidement réduite, principalement en raison d’une forte hausse de l’inflation (qui réduit la valeur réelle de la dette) et d’une croissance forte du PIB. Depuis la création de l'euro unique en 2002, il constitue le principal sujet de désaccord exprimé par les opposants à l'euro comme monnaie unique au lieu de l'euro monnaie commune. Dans unepremière partie, nous aborderons la dette publique française au cours des siècles, puis dans une seconde partie face aux contraintes européennes.
La dette publique de la France au cours des siècles L’émergence d’un État stable en France a rendu possible l’existence d’une dette publique ; l’endettement public a véritablement commencé au XVIIIe siècle, a connu au cours de l’histoire de fortesvariations, atteignant lors des périodes critiques de l’histoire de France (guerres, Révolution…) des niveaux astronomiques, qui ont par la suite été épongés au moyen de périodes douloureuses de forte inflation, de forte croissance, ou de hausses des recettes publiques.
La France de l’ancien régime Dans les débuts de la dette publique, les souverains pratiquaient parfois l'extorsion dupatrimoine des créanciers, ce qui annulait la dette, du « fait du prince ». Le recours à la dévaluation a également été fort pratiqué, y compris à des moments de l’Histoire où la monétisation des échanges n'était pas forcément la règle. L’extension du territoire national a aussi, parfois, permis de renforcer le domaine royal et donc, les sources de revenus, susceptibles de dégager le moyen de payerles engagements antérieurs.
Pendant l'Ancien Régime, le Roi de France s'endettait auprès des banquiers. Ce procédé s'est d'ailleurs prolongé jusqu'à l'entre-deux-guerres, puisqu'en 1926 est créée pour rassurer les particuliers la Caisse autonome d’amortissement chargée de rembourser la dette publique. Selon Jacques Le Goff, le temps des dettes royales commence au XIIIe siècle en France : «Saint-Louis a été le premier roi de l’endettement ». Il s'agissait notamment pour lui de financer les deux Croisades qu'il a menées. Le premier véritable emprunt public a été lancé par François Ier en 1535, sous forme d'une rente perpétuelle. La pratique de l'État de financer le remboursement cette dette par création monétaire (émission de monnaie en réduisant le poids de métal précieux dans lesmonnaies de même valeur faciale, pour fabriquer de nouvelles pièces) a souvent amené la population à douter de la valeur des pièces émises. La charge des finances de l'État tient alors à un équilibre entre maintien de la confiance, remboursement des emprunts et nécessaire financement des dépenses. La modification de la gestion de la dette en France au XVIIIe siècle, initiée par John Law, pour copier lesuccès de l'Angleterre, échoue en 1720. En 1776, la Caisse d’amortissement est créée face à une dette déjà importante et suscite des polémiques. Le but est d'instaurer un lien plus direct entre l’intérêt des particuliers et l’intérêt collectif incarné par le souverain. Le projet fut approuvé par Turgot et combattu par Jacques Necker. La dette royale perçue va mettre en avant d’autres problèmes(mauvaises récoltes des années 1788-1789, sous-production agricole structurelle) : le roi choisit de convoquer en 1789 les États généraux, pour augmenter les impôts, ce qui débouchera sur la Révolution française.
2. Période moderne
Depuis 1796, la France a toujours honoré ses dettes, jusqu'en 1919. Certaines périodes (Première Guerre mondiale en particulier) ont porté la dette publique à des...
tracking img