Developpement durable et gouvernance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 73 (18140 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Gouvernance et DD
L’analyse du DD s’appuie essentiellement sur la notion macroéconomique de soutenabilité qui consiste à concilier les objectifs de croissance economique et de gain de compétitivité avec la préoccupation de préservation de l’environnement et la cohésion sociale. En général on présente ces principes tel que : Graph( Page 1) Le DD apparaît comme l’intersection des 3 piliers. Toutle monde est d’accord avec cette figure, mais il existe 2 conceptions de la soutenabilité. - Une néoclassique associé à l’économie de l’environnement ou la sphère environnementale est comprise dans la sphère économique. Graph Soutenabilité faible une lecture economique systémique du concept ou la sphère économique est inclus dans la biosphère

graph

Selon le concept choisi pour définir lanotion de soutenabilité, les objectifs du DD seront différents ainsi que les moyens pour y parvenir. Les 2 grandes conceptions de la soutenabilité servent de support en ce qui concerne les mode de gouvernance préconisé puisqu’elle conditionne la vision du système d’échanges. Le concept de soutenabilité faible -> appui le paradigme libéral Le concept de soutenabilité forte->……. Ecologique Les enjeux entermes de DD se situent nécessairement à un niveau mondial. En l’absence d’une instance de régulation internationale adaptée au DD, il revient donc aux autres institutions d’intégrer cette problématique dans leur champ d’action. L’OMC occupant une place primordiale réuni ces institutions notamment en raison Des sanctions qui dépendent de son ORD, elle semble être une institution adaptée pourinfluer sur la durabilité du développement et sa perception. La gouvernance : Le terme de gouvernance a été retenu dans les années 90’ pour désigner l’art ou la manière de gouverner dans un contexte de porosité croissante des frontières entre public/privé qui nécessitait la recherche de nouveaux modes d’actions public. Elle intègre deux préoccupation originale il s’agit d’une part de marquer ladistinction avec le gouvernement en temps qu’institution et d’autre sous un vocable nouveau de promouvoir un mode de gestion des affaires publique fondée sur la participation de la société civile et des acteur économique privés en insistant sur les interactions entre les dynamique transnationale les logiques nationales et les initiatives locales. La banque mondiale a été le principal diffuseur du termede gouvernance des 1992 et aujourd’hui le terme de gouvernance s’applique autant au monde dans sa globalité qu’à des niveaux plus réduit comme les régions ou les entreprises La gouvernance d’E est l’ensemble des processus de règlementations, lois et institutions influent l manière dont l’E est dirigée, administrée et contrôlée. Il existe 2 principaux modèles de gouvernance d’E : modèle shareholder; et modèle stakeholder. le modèle shareholder : c’est le mode de régulation de référence des pays anglo-saxons. L’objectif attendu est la maximisation de la valeur pour l’actionnaire (c’est à dire le profit ou le cours boursier).

Dans ces pays les marchés financiers sont très développés et le capital des firmes est relativement atomisé. Dans ces conditions les dirigeants sont contrôlés parles AG d’actionnaires et surtout par le marché des prises de contrôles (firmes pas suffisamment performantes, les actionnaires souhaitent vendent leurs titres, ce qui fait baisser les cours, et favorise les risques de prise de contrôle hostile). le modèle stakeholder : il est présent dans la plupart des pays européens. L’objectif à attendre consiste moins en la maximisation de la richesse desactionnaires que de la défense des intérêts de l’ensemble des parties prenante de l’entreprises (salarié clients actionnaires..) dans ce modèle les marcher financier sont peut développer et le capital des firmes est souvent contrôlé par des actionnaires puissant qui possède des parts significative seul ou a plusieurs de l’entreprise a travers des blocs de contrôle. Se sont des actionnaires puisant...
tracking img