Developpement durable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3066 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Définition du développement durable :
- c'est une conception de croissance qui a pour objectif de répondre aux besoins des générations actuelles et futures sans porter atteintes aux aspects écologiques de notre planète. Dans la pratique, cela signifie que l'homme peut utiliser les éléments naturels qui l'entourent tout en les préservant et en assurant leurs renouvellements.
-Le développementdurable, c’est la gestion rationnelle des ressources humaines, naturelles et économiques qui vise à satisfaire les besoins fondamentaux de l’humanité. Le développement durable implique plusieurs conditions : la conservation de l’équilibre général, le respet de l’environnement, la prévention de l’épuisement des ressources naturelles, la diminution de la production des déchets et enfin larationalisation de la production et la consommation d’énergie.
En fait, ce concept est né de deux constats : la fracture Nord/Sud et la recherche d’un développement humain, ainsi que la crise écologique accompagnée de l’urgence de sauvegarder l’environnement.
Le développement durable et la problématique de l'énergie
La question du développement de l'énergie renouvelable (panneau solaire, pompe à chaleur,géothermie, chauffage solaire...) est indissociable de celle du développement durable. Les enjeux du photovoltaïque vont plus loin que l'installation d'un panneau solaire sur son toit. Grâce à la technologie solaire à concentration, l'énergie photovoltaïque pourrait résoudre l'essentiel des problèmes d'énergie de la planète. En théorie, une centrale solaire qui couvrirait moins de 1 % du Saharaserait en mesure de produire toute l'énergie de la planète.
Le développement durable et les énergies renouvelables

L’utilisation des énergies renouvelables permettrait de répondre aux besoins énergetiques de la population actuelle, mais également aux besoins des générations à venir. En effet, ces énergies sont renouvelables et leur plus grande utilisation permettra de mieux assurer lapérennité des ressources de la Terre et des énergie fossiles pour les générations de demain. Elle permettra également de prévenir l’épuisement des ressources naturelles avec les conditions nécessaires du développement durable.Dans la définition du développement durable figure également la conservation de l’équilibre général, de la valeur du patrimoine naturel. Les énergies renouvelables répondentparfaitement à cette condition, étant donné qu'il s'agit d'énergies propres, non polluantes et ne produisant pas de gaz à effet de serre. Il faut donc préciser qu’en produisant de l’électricité grâce aux énergies renouvelables, on réduit la part d’électricté produite par les centrales énergétiques traditionnelles, conduisant directement à produire moins de déchets radioactifs à gérer par les générationsà venir.
Le développement durable: une idée philosophique!
8 03 2007
L’écologie, n’en déplaise à certains, n’ a pas été inventée par un animateur télé nommé Nicolas Hulot, ni même par les Verts ou les écologistes. Beaucoup l’ont découverte aujourd’hui, mais ses racines sont profondes et s’inscrivent, de manière générale dans deux phénomènes historiques: le premier est l’après révolutionindustrielle (deuxième moitié du 19eme siècle), où l’on a commencé à consommer sans retenue les ressources de la planète, le second phénomène date de Hiroshima, qui a donné lieu à une prise de conscience de la vulnérabilité de la terre. Ces deux éléments permettent de poser une première définition de l’écologie: l’homme peut détruire son lieu de vie et d’existence, le seul qu’il ait à disposition, àsavoir la planète.
Creusons un peu. Un philosophe allemand, Hans Jonas, a publié dans les années soixante-dix, un livre, Le principe responsabilité (un best-seller!), qui se posait la question: comment faire pour que l’humanité n’aille pas à sa propre perte? Sa réponse, c’est « l’heuristique de la peur« . Ce concept, un peu barbare, signifie que seule la peur, celle de la disparition de l’espèce...
tracking img