Developpement durable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 49 (12232 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Développement durable
Aller à : Navigation, rechercher
Schéma du développement durable : une approche géonomique globale à la confluence de trois préoccupations, dites « les trois piliers du développement durable ».
Pour atteindre les objectifs du développement soutenable, il faut notamment faire appel à des ressources naturelles, minérales et vivantes qu'on peut selon leur vulnérabilitéclasser en pas, peu, difficilement, couteusement ou lentement renouvelables. Les aménageurs et gestionnaires peuvent alors chercher à les restaurer, les protéger et les économiser, et le cas échéant à compenser ses impacts
La « théorie du baquet » rappelle métaphoriquement que dans les systèmes complexes, quand on considère les sous-ensemble vitaux du système (comme les organes vitaux d'un organisme),ils sont tous importants. Il ne sert à rien d'avoir un niveau d'excellence sur l'un des piliers ou éléments de soutenabilité (l'économie) si un autre élément (le social ou l'environnement) est dégradé, car le niveau de performance ou de qualité de l'ensemble est ici contrôlé par la « planche la plus basse du baquet »

Le développement durable (traduction de sustainable development) est unenouvelle conception de l'intérêt public, appliquée à la croissance économique et reconsidérée à l'échelle mondiale afin de prendre en compte les aspects environnementaux et sociaux d'une planète globalisée.

Selon la définition proposée en 1987 par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement dans le rapport Brundtland1, le développement durable est :

« un développement quirépond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion :

le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité.
l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notreorganisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir »

Face à la crise écologique et sociale qui se manifeste désormais de manière mondialisée (changement climatique, raréfaction des ressources naturelles avec en particulier le rapprochement du pic pétrolier, écarts entre pays développés et pays en développement, sécrttyrturité alimentaire,déforestation et perte drastique de biodiversité, croissance de la population mondiale, catastrophes naturelles et industrielles), le développement durable est une réponse de tous les acteurs (États, acteurs économiques, société civile), culturels et sociaux du développement.

Il s’agit aussi, en s’appuyant sur de nouvelles valeurs universelles (responsabilité, participation écologique et partage2,principe de précaution, débat3 …) d’affirmer une approche double :

Dans le temps : nous avons le droit d’utiliser les ressources de la Terre, mais le devoir d’en assurer la pérennité pour les générations futures ;
Dans l’espace : chaque humain a le même droit aux ressources de la Terre (principe de destination universelle des biens).

Tous les secteurs d'activité sont concernés parle développement durable : l'agriculture, l'industrie, l'habitation, l'organisation familiale, mais aussi les services (finance, tourisme,…) qui, contrairement à une opinion quelquefois répandue, ne sont pas qu'immatériels.
Sommaire
[masquer]

1 Historique
2 Enjeux et objectifs du développement durable
2.1 Crise écologique et sociale
2.2 Une nouvelle démarche : «agir local, penser global »
2.3 Les trois piliers
2.4 Répondre aux besoins des générations actuelles et à venir
3 D'autres approches
3.1 La question du modèle de développement
3.2 Un modèle économique en question
3.3 Différentes approches de la notion de durabilité
3.4 Révision des modes de production et de consommation
4 Modes de...
tracking img