Devoir 3

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1386 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Culture générale et expression

Devoir 1

Thème : « Les droits de l'enfant », Les maisons de redressement

1. Étude des paratextes

1. Dans le document 1, les éléments du paratexte comprennent :

– Une introduction, qui nous renseigne sur le contenu du texte, mais également de sa provenance, entre autre il explique quelle a été la source d'inspiration de l'auteur. Elleinscrit le texte dans une époque, dans un événement historique qui est l'évasion massive des 55 pupilles de l'institution de Belle-ile-en mer. Elle définit le contexte du livre, le destinataire, le genre.
– Une présentation de Jacques Prévert, l'auteur, avec ses dates de naissances et de mort.
– En fin de texte en bas à droite, le nom de l'auteur, Jacques Prévert; suivi en italiques soulignéle titre du recueil dans lequel a été extrait ce poème, Paroles, ainsi que sa date de parution, 1934.
– En haut au dessus du poème, le titre du poème, CHASSE A L'ENFANT.
– Le destinataire du poème, introduit par la préposition « à », ainsi qu'une note précisant de qui il s'agit, c'est une amie de Prévert, une chanteuse qui a adapté son poème en chanson.

2. Dans le document 2, leséléments du paratexte comprennent :

– Une introduction ou une accroche qui résume l'essentiel de l'article, elle fonction incitative ou informative.
– Le titre de l'article, JEUNES DELINQUANTS ENTRE EDUCATION ET PUNITION, il permet de dégager l'idée essentielle du texte.
– L'intertitre, LE FANTOME DES MAISONS DE REDRESSEMENT
– En bas, l'auteur de l'article, Jacques Bourquinintroduit par la préposition « par », avec une brève présentation de qui il est et de ses fonctions.
– En fin de texte en bas à droite, de nouveau le nom de l'auteur, Jacques Bourquin, le nom du journal en italique dans lequel l'article est paru, Le Monde diplomatique ainsi que sa date de publication, juin 2002, la date nous montre que c'est un journal mensuel.
– La mise en page encolonne nous renseigne également sur le genre, c'est un article de presse.

3. Dans le document 3, les éléments du paratexte comprennent :

– L'image, c'est une photographie d'un jeune garçon qui regarde dans le vide, les bras croisés, le menton posé, il est dans cette position pour montrer qu'il est soumit à la discipline
– On peut distinguer le genre par la mise en page, c'est unecritique d'un film, il est indiqué la chaine sur laquelle il va être diffusé, FRANCE 3, l'heure, 20.50 et le genre, ici c'est un téléfilm
– Le titre du film en gras, Les Vauriens, qui est un terme péjoratif pour désigner un enfant indiscipliné
– En dessous, le nom du réalisateur, le nom des acteurs avec leurs personnages, la durée du film.
– En fin de texte le nom de l'auteur dutexte en gras, Emmanuelle Bouchez, ainsi qu'un renseignement général sur le téléfilm.
– En dessous de l'article, de nouveau le nom de l'auteur, le nom du journal ainsi que le numéro dans lequel il a été publié, Télérama n°2959, la date de publication, septembre 2006.

2. Étude des marques d'énonciation

Dans la seconde partie du document 1, le système d'énonciation est marqué par lespronoms qui nous permettent de savoir qui parle, à qui s'adresse le message et les différents intervenants.

A plusieurs reprises, on peut relever le pronom « il » et  « lui », par exemple, « il avait dit j'en ai assez.. », « il galope » « on tire sur lui », cet emploi de la 3ème personne au singulier nous renvoi aux enfants échappés dont il est question, il utilise le singulier et non pas le plurielpour parler de manière plus générale.

Le pronom « ils » dans la phrase « ils l'avaient laissé » désigne les gardiens, qui ont laissé l'enfant tabassé étendu sur le ciment. L'adjectif « tous » désigne par contre le peuple, les gens qui se sont mis à la recherche des fugitifs (« tous galopent après lui »), il en est de même pour le pronom « on » (« on tire sur lui »).

L'auteur emploi...
tracking img