Devoir culture g 1 bts notariat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1220 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DEVOIR DE CULTURE GENERALE ET EXPRESSION n° 1


I) ETUDE DES PARATEXTES

1) Le premier document est un article tiré du Courrier International n°779 daté du 6 au 12 octobre 2005. D’autres indications révèlent que l’auteur, David Blair, doit être britannique, l’article ayant d’abord été publié dans The Daily Telegraph à Londres. Un en-tête situe tout d’abord le sujet traité : « RépubliqueDémocratique du Congo ». L’article concernera donc ce pays d’Afrique mais pour avoir plus de précisions quant au contenu, il faut lire le titre : « Le calvaire des enfants sorciers ». Enfin, une courte introduction de deux phrases nous plonge réellement dans le vif du sujet avec plus de détails à propos de ce calvaire. On y apprend que des enfants sont accusés de sorcellerie, abandonnés etpersécutés, tout cela étant encouragé par les nouvelles églises.
2) Le deuxième document est un article du Télé OBS de la semaine du 11 au 17 février 2006. L’en-tête ici nous indique qu’il s’agit de la présentation d’un documentaire télé qui passera à 20h45 sur la chaine Odyssée. Cette présentation est signée par Eric de Saint Angel, mais la réalisation est d’Edith Van Hove et Elisabeth Burdot, et laproduction de RTBF. Le titre de ce documentaire, indiqué au dessus de l’article, est accrocheur mais ne dévoile pas grand-chose sur le sujet même : « La Nouvelle Stratégie du diable ». Le titre de l’article lui-même n’en apprend pas plus : « Vermine satanique ». Par contre, un sous-titre nous indique le sujet de ce documentaire : « Au Congo, la chasse aux enfants est ouverte ». On comprend alors que letitre de l’article est ironique et que son auteur, tout comme les réalisatrices du documentaire sûrement, critiquent une situation saugrenue et insensée.

II) IDENTIFICATION DES GENRES, DES TYPES ET EXTRACTION DU PROPOS DIRECTEUR

1) Le premier document est un article de presse de type informatif. Le journaliste David Blair décrit le calvaire vécu quotidiennement par des milliers d’enfants dela République Démocratique du Congo accusés par des pasteurs évangéliques africains de sorcellerie.

2) Le deuxième document est un article de presse de type descriptif. On y décrit ici les grandes lignes du documentaire de télévision qui traite des enfants congolais persécutés à Kinshasa pour sorcellerie.

3) Le troisième document est un article de presse de type informatif. L’AgenceFrance Presse nous livre ici l’expérience d’un jeune garçon nigérien de 10 ans qui, comme des centaines de ses compatriotes, a survécu à des sévices particulièrement cruels exercés par son propre père et la façon dont la police et les ONG tentent d’arrêter ces tortures.

III) LIEN AVEC LA DOCUMENTATION DU COURS
Dans le premier article, signé de David Blair, il y a une phrase qui rappelle un texteétudié dans le cours :
« Les deux pays ont subit plusieurs années de guerre civile, où d’innombrables atrocités ont été commises par des enfants soldats ».
Cette phrase se trouve presqu’au milieu de l’article. Le journaliste avait commencé par décrire la situation au Congo et en Angola. Il a expliqué que des milliers d’enfants erraient dans les rues de la capitale congolaise, que ceux cis avaientété abandonnés, violentés, affamés, avec la participation active des nouvelles églises africaines qui accusaient ces enfants de sorcellerie. Et il explique donc que si les enfants font autant peur aux congolais et angolais, c’était peut être aussi à cause de ces guerres qui faisaient naître des enfants-soldats, entraînés pour tuer. Il continue son article ensuite par des témoignages d’enfants,accusés de jeter des sorts ou de provoquer maladies et morts autour d’eux. Il finira son article par le témoignage d’une exorciste qui affame les enfants dits sorciers pour les déposséder du mal qu’ils ont en eux.
Cette phrase nous fait donc penser au texte d’Ahmadou Kourouma, un extrait de son œuvre « Allah n’est pas obligé », publié en 2000. Le narrateur est un jeune enfant de la rue qui se...
tracking img