Devoir maisons

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1467 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Devoir Maisons de SES pour samedi 7/11/09

Questions préalables :

1. Valeur ajoutée : la valeur ajoutée est une mesure réelle créée par une entreprise ou une administration. Elle se calcule en soustrayant a la valeur de la production le montant des achats de biens intermédiaires et de services ( les consommations intermédiaires), qui sont entrés dans le processus de production.Investissement : opération par laquelle l’entreprise achète du capital fixe donc des locaux et équipements destinés à participer au processus de production pendant au moins 1 an.

Autofinancement : financement de son activité par l’entreprise elle- même, lorsqu’elle dégage suffisamment d’épargne pour réaliser des investissements dont elle a besoin afin depoursuivre et de développer son activité productive .

2. La phrase soulignée signifie que les profits des entreprises ont augmenté grâce a des investissements antérieurs qui leurs ont apportés une rentabilité financière et que de ce fait elles peuvent a nouveaux emprunter pour investir a moindre coût du fait d’une diminution du taux d’intérêts ou/et vue l’épargne qu’elles dégagent , peuvents’autofinancer en partie . Cela leurs permet donc de limiter « la progression du poids de la dette » c’est-à-dire de ne pas s’endetter a nouveaux .

3. Selon l’INSEE , les sociétés non financière (l'ensemble des sociétés et quasi-sociétés ayant le statut juridique d'entreprise dont la fonction principale est de produire des biens et services marchands dont le prix de vente est constitué du coût deproduction et d'une marge bénéficiaire dans un but lucratif) en France en 2001 avaient un taux d’investissement de 20% donc 20% du capital des SNF servaient à créer de la valeur ajoutée et le taux d’intérêts réel était de 4% c’est-à-dire que si les entreprises ont emprunté en 2001, elles remboursent 4% du capital prêté . Ce document nous montre donc le liens entre le taux d’investissement et le tauxd’intérêts , en effet, lorsque le taux d’intérêts diminue , l’investissement augmente et inversement .
Question de synthèse

Sujet : Après avoir expliqué l’effet favorable de la baisse du taux d’intérêt sur l’investissement des entreprise en France, vous relativiserez cette relation .

En France, la croissance c’est-à-dire une augmentation durable de la production de biens et deservices dépend essentiellement de l’offre et de la demande , la demande émanant de la population et l’offre des entreprises en réponse a cette demande . Plus la demande est forte et plus les entreprises ont intérêts a produire .Pour ce faire, elle doivent accroître leur capacité de production . Elles doivent inciter à la consommation et a la fois innover de manière a être le plus compétitivepossible ,être capable d’affronter la concurrence d’autres entreprises. Pour cela, elles investissent en cherchant à innover, trouver une nouvelle technique de production, de nouveaux produit afin d’avoir une situation de monopole en réduisant les coûts de production. L’investissement représente une dépense pour l’entreprise . Pour investir, les entreprises s’autofinance ou emprunte auprès des banques .Leurs décisions d’investir est stimulé par le taux d’intérêt , c’est en fonction de celui-ci qu’elles décident ou non d’investir . C’est pourquoi nous allons nous demander quel effet favorable a la baisse du taux d’intérêt sur l’investissement des entreprises en France ? On verra dans une première partie que la baisse du taux d’intérêt favorisent l’investissement, puis, dans une seconde partie onrelativisera cette relation en montrant qu’une baisse du taux d’intérêt ne garantit pas la reprise de l’investissement .

Nous allons dans cette première partie montrer que le taux d’intérêt est un déterminant de l’investissement .
Tout d’abord, un taux d’intérêt trop élevé décourage les entreprises a investir . Pour investir, les entreprises emprunte de l’argent quelles rembourseront...
tracking img