Devoir sociologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2009 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
UFR DES SCIENCES ECONOMIQUES ET SOCIALES
DESSEUR
(Année 2010-2011)
SOCIOLOGIE GENERALE

QUESTIONNAIRE DURKHEIM

Document1
1. Qu’est-ce qu’un fait social ? Donnez un exemple.

Durkheim définit les faits sociaux comme étant des manières d’agir, de penser, et de sentir, extérieurs à l’individu.
Il décrit les faits sociaux comme ayant un pouvoir contraignant sur l’individu, « qu’ilss’imposent à lui ».

EXEMPLE : la politesse (dire bonjour, merci….)

2. Quels sont les critères de distinction d’un fait social.

3. Expliquez la phrase :  « Voilà des manières d’agir, de penser et de sentir qui présentent cette remarquable propriété qu’elles existent en dehors des consciences individuelles ».

L’individu tient des rôles sociaux en fonction de ce que l’on attend de lui.De plus, il existe une antériorité historique des règles sociales, elles existaient avant lui.

4. Analyser les différentes formes que peut prendre le caractère contraignant (coercitif) du fait social.

Le caractère contraignant du fait social apparait quand l’individu bafoue les règles de la société ou lorsqu’il va à l’encontre de celle-ci.
Elle prend forme dans le doit et dansles mœurs (sanctions pénales ou/et sociales).

5. Est-ce que tous les phénomènes qui présentent une généralité sont des faits sociaux.

Pour Durkheim un fait social n’est pas un simple fait qui se déroule dans la société.
En isolant une partie qui comprend « les manières d’agir, de penser et de sentir », il distingue tout à la fois le fait biologique et le fait psychologique. Lasociologie étudierait un fait qui lui est propre.

6. Quel est l’objet de la sociologie ? Comment peut-on la définir ?

La sociologie a pour objet de rechercher des phénomènes sociaux et de les expliquer. On définit la sociologie comme étant la science des phénomènes sociaux.

Document 2 et 3
1. Comment les phénomènes sociaux doivent ils être traités ? Qu’est qu’une chose ?

Les phénomènessociaux doivent être traités comme des choses.  «  Est chose tout ce qui est donné, tout ce qui s’offre ou s’impose à l’observation ».

2. Comment doivent- ils être étudiés (quelle attitude mentale doit-on adopter).

Ils doivent être étudiés par observation et prendre pour principe d’ignorer ce qu’ils sont, que même une introspection la plus attentive ne pourra amener à découvrir sespropriétés caractéristiques. On doit écarter toutes idées et les considérer d’un point de vue extérieur.

3. Quelle est la place de l’individu dans l’étude sociologique de Durkheim ?

Durkheim pense que la société préexiste aux individus. Elle ne peut se réduire à la somme des individus.

4. Le document 3 traduit-il une inflexion de la pensée de Durkheim par rapport au document 2 ? Justifiezvotre réponse.

Dans le document 3, Durkheim redéfinit ses idées pour faire face aux critiques soulevées par ses propos. «  Les faits sociaux doivent être traités comme des choses », monde social.

Document 4 et 5
1. Qu’est-ce qu’une prénotion pourquoi faut-il les écartés ?

Une prénotion est une idée que se fait l’individu de la société (préjugés, opinions, valeurs).
Il faut les écarterpour s’affranchir des fausses évidences.

2. Comment cette conception s’appelle-t-elle ?

Cette conception s’appelle l’objectivisme.

3. Pourquoi faut-il définir rigoureusement les objets en sociologie ? Comment doit-on procéder ?

Il faut définir rigoureusement les objets en sociologie car la première des démarches est de dégager les critères déterminants qui vont prouverl’existence du fait. On doit procéder en observant les phénomènes et en recueillant leurs causes.

Document 6,7 et 8
1. Pourquoi Durkheim a-t’il choisi le suicide comme sujet d’étude ? Quelles explications en donne-t-on à cette époque ?

Durkheim a choisi le suicide comme sujet d’étude pour démontrer sa méthode de l’holisme méthodologique en prouvant que le suicide a une cause sociale.
A...
tracking img