Devoir svt terminale s

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1956 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Devoir de Terminale S :

Restitution organisée de connaissances :

Introduction :
Comme nous le savons la température interne de la Terre se dissipe très bien grâce à d’immenses courants de convection qui sont à l’origine du mouvement des plaques lithosphériques. Au niveau des dorsales océaniques, il y a une création permanente de lithosphère, cependant nous savons aussi que l’âge moyen d’unplancher océanique est d’environ 200 Ma, il est donc évident que la lithosphère doit disparaître inexorablement. Ce phénomène de disparition est appelé plus communément phénomène de Subduction et compense par conséquent le fait que la dorsale crée en permanence de la matière. Le sujet ici, est d’expliquer comment la lithosphère en s’éloignant de la dorsale peut entrer en subduction et ainsidonner naissance à un alignement volcanique. Pour répondre à ce sujet, nous utiliserons un plan en deux parties, en premier lieu nous aborderons, les marqueurs de la subduction, et en second lieu, nous parlerons des causes ainsi que le magmatisme de la subduction.

I- Les marqueurs de la subduction :
Les zones de subduction sont généralement marquée par une activité sismique et volcanique trèsimposante, on qualifie ces zones de marges actives, nous les trouvons principalement dans le Pacifique (le ceinture de feu) ou encore dans la région des Antilles. À l’approche d’une marge active, le fond océanique s’abaisse nettement et dessine la forme d’une fosse qui peut 10 km de profondeur, au delà de la fosse se traine la chaine volcanique qui du fond jusqu’aux volcans, la profondeur peut être de15 km. Cette chaine peut être représenté comme une cordillère, ou en forme d’arcs volcaniques comme pour les Antilles. La forme des zones de subduction se caractérise par un chevauchement de la fosse océanique sur une plaque sus-jacente qui peut océanique ou continentale. Le relief peut être qualifié de négatif au niveau de la fosse « plongeante » et de positif au niveau des chaines volcaniques.Au niveau de certaines marges actives, nous pouvons voir la présence aussi de prisme d’accrétion sédimentaire, ce phénomène est l’entassement des sédiments océaniques en forme d’écaille témoignant de la forte compression de la zone. Au niveau de la subduction, deux plaques entrent en contact, celle qui contient les sédiments océaniques (plaque océanique) en plongeant sous la couche chevauchanteva perdre tout ses sédiments, ces derniers vont rester en surface formant un prisme d’accrétion, nous pouvons donc dire que ce prisme résulte du « rabotage » de la plaque océanique sous la plaque chevauchante. Nous pouvons constater aussi, une double anomalie thermique au niveau des marges actives, la température interne générale du globe est toujours relativement constante, cependant entre lafosse et l’arc magmatique, les flux de chaleur sont anormalement faible (anomalie négative) et au niveau d’une cordillère les flux de chaleurs sont élevé (anomalie positive). Nous avons donc vu que les zones de subductions, sont très particulières car elles présentent de nombreuses caractéristiques qui peuvent varier de façon aléatoire selon les différentes plaques.

Les mécanismes ainsi que lemagmatismes des zones de subduction :
Nous nous doutons bien que ce phénomène de subduction, est dû à certains mécanismes que nous allons essayer d’expliquer.
En effet l’étude par exemple des séismes sur la plaque océanique plongeante permet de caractériser le plongement de la plaque à l’intérieur de manteau plus chaud et plus déformable selon un plan incliné dit plan de Bénioff. Cependant laprincipale explication à la plonger de la plaque océanique est due au temps ainsi qu’à la densité. Un peu plus d’éclaircissement, nous savons qu’au niveau des dorsales, la lithosphère chaudement crée est mince (faible densité), elle flotte donc au dessus de l’asthénosphère qui elle est beaucoup plus épaisse. Avec le temps, la morphologie de la lithosphère change car en s ‘éloignant de la dorsale...
tracking img