Devoir n°4

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1769 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment expliquer l’importance de la violence dans nos sociétés contemporaines ?

Introduction :

La violence correspond à l’usage de la force physique, matérielle ou psychologique qu a pour fin soit la destruction totale ou partielle soit la domination d’une personne ou d’une chose. Il s’agit de trouver des explications à son ampleur dans nos sociétés modernes.
Or la modernité recouvrel’idée de progrès. En histoire, l’essor de la modernité procède de l’humanisme, des lumières et plus récemment du progrès technique. Pour autant, la violence reste non seulement présente mais connaît des modes d’expression dont les conséquences sont plus redoutables que jamais. C’est ce paradoxe de la violence moderne qui suscite des interrogations : comment expliquer son importance ?
Il convient decirconscrire l’analyse aux pays développés puisqu’il s’agit de nos sociétés modernes. L’avènement des sociétés modernes se situe entre la fin du Moyen-Age et le siècle des lumières. Force est de constater que la violence est une réalité, qu’elle soit celle d’un groupe ou celle d’un individu dans ce cadre spatio-temporelle. En attestent, les guerres, attentats et violences conjugales.
Mais, laviolence est aussi un phénomène d’actualité. Qu’elle soit économique sociale ou politique, la violence est relatée de façon quotidienne dans les médias.
Plusieurs types d’explications peuvent être proposés : des explications déterministes et des explications non déterministes. Mais il reste possible que notre perception de la violence tende à en accentuer l’ampleur relativement à d’autres époques ousociétés.

Dans un premier temps, des explications faisant appel aux déterminismes sociaux religieux ou biologiques seront proposés pour montrer que la violence est inhérente aux sociétés humaines et donc aux sociétés modernes également. Dans un deuxième temps, des explications optimistes montreront que la violence n’est pas une fatalité mais qu’elle trouve ses origines dans des facteurséducatifs, économiques et socioculturels dont l’amélioration la limiterait. Dans un troisième temps, il faudra distinguer des facteurs qui laissent penser que la violence est plus importante alors qu’en réalité ce sont les moyens techniques, les formes plus diversifiées ou son importation qui donnent l’illusion d’une ampleur inquiétante dans nos sociétés modernes.

Développement :

Partie 1

C’estl’omniprésence, réelle ou supposée, de la violence qui laisse penser qu’elle est inéluctable et naturelle à l’humanité. Aussi loin qu’on ait remonté dans l’histoire, aussi loin qu’on soit allé, la violence est une réalité sous une forme ou sous une autre, ne serait-ce que pour lutter contre la violence. Trois explications déterministes peuvent être envisagées pour expliquer la violence.L’explication biologique est la première. L’explication philosophico religieuse est la deuxième. L’explication de la violence par la vie en société est la troisième :la violence n’est pas inhérente à l’humain en tant qu’individu mais à l’humain en tant qu’être socialisé. Présentons ces explications dans l’ordre.
Tout d’abord, la nature elle-même dont l’humanité est issue, est caractérisée par une certaineviolence dont la plus évidente est la mort de tout être vivant. Le monde vivant se développe en fonction d’une sélection selon le darwinisme. Ainsi dans le monde animal, les espèces les plus fortes se nourrissent-elles d’espèces moins aptes à se défendre. En ce sens, l’être humain répond à ce critère et exerce sa violence non seulement à l’encontre des autres espèces mais encore à l’encontre àl’encontre de ses semblables. La domination et l’exploitation seraient donc naturels et leur ampleur dans les sociétés humaines ne seraient fonction que de la plus grande aptitude de l’humanité. Avec cette explication biologique, les sociétés modernes ne peuvent échapper à ce déterminisme. Leur développement technologique ne changerait donc pas cette donne biologique.
Ensuite, on peut...
tracking img