Devoir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (252 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’État peut intervenir par différents moyens pour réguler l’activité sur la filière « fruits et légumes » aussi bien au
niveau de la demande qu’au niveau del’offre :
– La promotion de la consommation des fruits et des légumes (manger 5 légumes ou fruits par jour pour préserver sa
santé) est une campagne de communicationfinancée par l’État.
– La promotion des exportations de produits agricoles français est du ressort des branches professionnelles mais
également de l’État.
– Les achatspublics (restauration scolaire, hôpitaux) contribuent à dynamiser le marché.
– La réglementation des relations commerciales entre les agriculteurs ou leursreprésentants avec la grande
distribution est censée conduire à des relations commerciales plus équitables et à des pratiques de prix plus justes.
– Les mesures d’aide àl’agriculture (prêts, subventions, suppression de charges sur les travailleurs saisonniers, primes
à l’arrachage en cas de surproduction, aides en cas d’intempéries…)sont des moyens qui permettent de compléter
partiellement les revenus des agriculteurs.
A ATTENTION
Ces différentes mesures n’ont pas pour objectif de modifierradicalement les relations de marché ; l’État n’a ni la
possibilité, ni les moyens de garantir le prix des produits agricoles. Cela serait d’ailleurs contraire auxrègles
européennes.
La politique agricole nationale (à l’image de la Politique agricole commune – au niveau européen) vise aujourd’hui
moins à garantir les revenusdes agriculteurs qu’à favoriser le développement d’un secteur agricole efficace, rentable, et
dans la mesure du possible, respectueux de l’environnement.
tracking img