Dexia

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2090 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dexia: Paris, Bruxelles et Luxembourg sont parvenus à une solution
Les gouvernements français, belge et luxembourgeois ont annoncé dimanche à la mi-journée qu'ils avaient trouvé une solution concernant la banque Dexia, en passe d'être démantelée.
* 4
* J'aimeJ'aime pas
* Partager
*

AFP
"La solution proposée, qui est aussi le fruit de concertations intenses avec l'ensembledes partenaires concernés, sera présentée au Conseil d'administration de Dexia à qui il incombe d'approuver les propositions", indiquent-ils dans un communiqué, sans donner plus de détails sur les modalités qu'ils ont retenues.
Un conseil d'administration décisif de la banque se réunit à partir de 15H00 (13H00 GMT) à Bruxelles, selon un porte-parole de l'établissement.
"Les gouvernements (...)réaffirment à l'issue d'une réunion qui s'est tenue ce dimanche midi à Bruxelles leur solidarité dans la recherche d'une solution qui assure l'avenir de Dexia. Ils apportent leur plein soutien aux propositions du +management+ du groupe bancaire", poursuit le communiqué diffusé par le bureau du Premier ministre belge.
Une réunion s'est tenue en fin de matinée à Bruxelles entre le Premier ministrefrançais François Fillon, son homologue belge, Yves Leterme et une délégation luxembourgeoise composée du ministre luxembourgeois des Finances Luc Frieden.
Il s'agissait de tenter de finaliser le démantèlement de la banque Dexia, première victime de la crise de la dette en Europe.
Selon des informations de presse, des divergences ont éclaté récemment entre la France et la Belgique sur la répartitiondu fardeau financier engendré par le démantèlement de Dexia.
Les deux pays ont été en désaccord notamment sur le prix de vente de Dexia Banque Belgique, l'entité belge de l'établissement, et sur la répartition des garanties à apporter à la future "bad bank" qui subsistera à l'issue du démantèlement. Il s'agit d'une structure de défaisance pour isoler les actifs les plus à risque qui plombentaujourd'hui le bilan de l'établissement.

Le triple "A" de la France ne serait pas menacé par les banques
Reuters - publié le 09/10/2011 à 16:34
La France devrait conserver sa précieuse note de crédit "AAA" malgré la garantie que devrait apporter Paris à une partie du portefeuille obligataire de la banque en difficulté Dexia et une éventuelle injection de capital dans d'autres banques, ont estimédes analystes interrogés par Reuters.
Ils soulignent en effet que ce type de garantie, comptabilisé comme un élément hors-bilan dans les comptes publics, et un possible investissement dans le capital des banques, susceptible de générer à terme une plus-value, ne font pas peser de risque sur la dette souveraine.
Mais le sauvetage de Dexia, qui devrait être officialisé ce dimanche, et une nouvelleinjection de fonds publics dans d'autres banques constitueront une nouvelle contrainte sur les marges de manoeuvre de l'Etat français, qui a annoncé il y a quelques semaines 12 milliards d'euros d'économies en vue de préserver le triple "A", la note de crédit la plus élevée qui soit.
Les analystes soulignent toutefois qu'ils ne pourront que confirmer leur hypothèse une fois que les détails dudémantèlement de Dexia seront connus.
Les gouvernements belge, français et luxembourgeois ont réaffirmé dimanche à l'issue d'une réunion qui s'est tenue en milieu de journée à Bruxelles leur solidarité dans la recherche d'une solution qui assure l'avenir de la banque franco-belge.
Dans un communiqué commun, les Premiers ministres belge Yves Leterme et français François Fillon déclarent que lestrois gouvernements apportent tout leur soutien aux propositions du management du groupe bancaire, présentées lors d'un conseil d'administration qui devait débuter à 15h00 à Bruxelles.
Les activités de la banque franco-belge, première banque de taille en Europe à être victime de la crise de la dette souveraine en zone euro, pourraient être scindées et les actifs les plus risqués cantonnés dans...
tracking img