Df5 deamp

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1334 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

La Maison d’Accueil Spécialisé « Jean-Baptiste Thiery »

Situé au 8 rue de la Seille à Maxéville, l’établissement a été crée par le département de Meurthe & Moselle en Août 1985 grâce à Monsieur Jean-Baptiste Thiery, qui à sa mort, a légué son patrimoine à une œuvre de charité…
La MAS accueille des adultes polyhandicapés sur 4 étages qui sont tous aménagés de chambresindividuelles ou double, toute entièrement équipées (au niveau médical ainsi qu’au niveau du confort privé des résidents.)
Chaque résidant bénéficie d’une prise en charge bien traitante des dépendances personnalisé dans laquelle est conciliée vie personnelle et vie collective (intimité, liens familiaux et sociaux, espaces et horaires individualisé…). L’âge moyen des résidents se situe de la majorité àenviron 50 ans.
L’équipe pluridisciplinaire est composé de 6 infirmiers ou infirmières (soit en poste de jour, soit en poste de nuit.), de 20 Aide-Soignants/Soignantes (AS), de 12 Aide Médico Psychologique (AMP), auxquels s’ajoute également 2 Aide-Soignants de nuit. S’ajoute à ces derniers un « pôle animation » (2 Éducatrices Spécialisé et une Aide-Soignante) , 1 Psychologue, 2 Médecinsréférents, 1 Kinésithérapeute libérale et 1 Ergothérapeute.

Page 3

I/DESCRIPTION

1°/Le résidant.

Pour Mademoiselle A, son entrée à la MAS de Maxéville s'est faite en février 2002. Jusqu'à son admission dans l'établissement, elle vivait chez ses parents jusqu'en 1994, après quoi elle a intégrée l'institution Jean-Baptiste Thiery.
Mademoiselle A est atteinte du syndrome de Rett qui secaractérise par un trouble neurologique grave et global du développement du système nerveux central qui provoque un handicap mental associé à une infirmité motrice progressive. Le syndrome de Rett touche presque exclusivement les filles.
Dans le cas de cette résidente, le syndrome se caractérise par une faible dextérité, une tendance à pencher à droite dû à une scoliose. Elle a également des périodes oùelle s'énerve beaucoup (elle refuse de se mettre à table à l'heure des repas, se lève en poussant des cris, frappe le personnel et les résidents, et postillonne aux visages).
En dehors de ses crises, Mademoiselle A est autonome au niveau des repas, qu'elle mange seule avec une cuillère, mais très salement à cause de sa tendance a se pencher et de l'excitation qui l'empêche de gérer ses mouvements.Au niveau de l'hygiène, Mademoiselle A est capable d'aller aux toilette si nous l'accompagnons et que nous la surveillons afin d'éviter les grattages ano-vulvaires fréquent chez elle.
Mademoiselle A a le regard très expressif mais reste assez solitaire au sein de l'étage. Elle se promène seule et à volonté dans l'étage mais n'exprime cependant aucun désir particulier pour les activités.Mademoiselle A aime beaucoup l'eau.
Cette résidente retourne dans sa famille environ tout les quinze jours ce qui provoque toujours en elle une joie immense.

Page 4

2°/Le temps clé

Chaque matin où je suis présent, je m'occupe de Mademoiselle A.
Avant toute choses, je prépare tout le matériel dont j'aurais besoin lors de la toilette (gants de toilettes, serviettes,une nouvelle protection, ainsique ses propres produits d'hygiène) et remplis la baignoire.
Il est environ 7h00 du matin, je rentre dans la chambre de Mademoiselle A qui est déjà réveillée. J'ouvre les volets et elle se met alors à rire et à crier pour exprimer sa joie de me voir. Tout en lui parlant, je prépare les vêtements qu'elle portera la journée et lui demande si ça lui plait...
J'aide Mademoiselle A à sortir de son litet je lui explique qu'elle va prendre un bain à bulle...elle se met alors à tournoyer dans sa chambre et à rigoler. Je l'accompagne en la tenant par le bras afin qu'elle ne tombe pas.
A la vue de la baignoire, l'excitation de Mademoiselle A est à son comble, je la calme un peu pour pouvoir lui retirer la combinaison une pièce qu'elle porte pour dormir et la protection de la nuit souvent...
tracking img