Dfds

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2406 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 septembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
I) Nargis : Un cyclone annoncé

Le cyclone Nargis est un cyclone qui a frappé la Birmanie le 2 mai 2008, faisant officiellement plus de 138 000 morts et disparus selon le gouvernement birman
Après une trajectoire initiale vers le nord-ouest, il a tourné vers le nord-est puis l'est, en se dirigeant finalement vers la côte sud-ouest de la Birmanie qu'il a frappée le 2 mai
Avec des ventsoscillant entre 190 et 240 km/h atteignant ainsi la catégorie 4 de l'échelle Saffir Simpson,. Une onde de tempête de plus de trois mètres et des pluies diluviennes, son passage peut engendrer des énormes dégâts. Nargis est passé juste au nord de Rangoon, la nouvelle capitale économique, alors que ses vents soufflaient toujours à 130 km/h[], avant de perdre sa force dans les montagnes à la frontière de laBirmanie et de la Thaïlande, tôt le 3 mai

[pic]

D |T |1 |2 |3 |4 |5 | |

L’évolution météorologique

Durant la dernière semaine d'avril, une zone orageuse persistante, dans une circulation cyclonique de bas niveau, se trouvait à 1 150 km du golfe du Bengale. Avec un faible cisaillement vertical des vents et une bonne zone de divergence des vents en altitude, le système se sont organiséslentement ! , le service météorologique indien l'a classé comme une dépression tropicale[].
Neuf heures plus tard, elle s'était fortement intensifiée[] pour atteindre le grade nommée Cyclone tropical. Le cyclone s'est dirigé lentement vers le nord-ouest, et les bandes orageuses l'entourant se sont organisées de mieux en mieux. Le 28 avril le service météorologique indien a reclassé le système etlui a donné le nom de Tempête cyclonique Nargis, alors qu'il se trouvait à environ 550 km de Chennai.
Plus tard ce jour-là, Nargis est devenu presque stationnaire alors qu'il se trouvait entre deux crêtes, la première à son nord-ouest et la seconde à son sud-est. Nargis est maintenant au niveau équivalent d'un ouragan de catégorie 1 dans l’échelle de Saffir-Simpson[] et le service indien auniveau de tempête cyclonique sévère.
Un œil est apparu avec deux murs concentriques, et la chaude température de surface de la mer a accentué encore plus l'intensification du système
le 29 avril, Les estimations prévoyait que les vents atteindrons 160 km/h ce qui renvoierais Nargis vers le niveau 2- Le service indien a rehaussé le niveau du système à celui de tempête cyclonique très sévère[]. Lespremières estimations montraient que le cyclone frapperait le Bangladesh ou le sud-est de l'Inde
Cependant, après un faiblissent des orages dû à de la subsidence dans l'atmosphère et le passage dans une zone d’air plus sec, la trajectoire a dévié vers le nord-est à la périphérie de la crête dans son quadrant sud-est[
Tard le 29, la convection a repris de la vigueur, mais le système a pris dutemps à se ré intensifier à cause du cisaillement vertical des vents dans la zone où il passait.
Le 1er mai, selon une trajectoire désormais plein est, le cyclone Nargis se renforce rapidement grâce à l'approche d'un creux barométrique en altitude, accentuant la divergence des vents à ce niveau, et donc le mouvement vertical dans les orages. L’œil du cyclone atteint un diamètre de 19 km et tôt levendredi 2 mai, on estime des vent a plus de 215km/h. la tempête traverse la côte sud-ouest de la Birmanie, Les vents oscillaient entre 190 et 240 km/h soit 3 voir 4 a l’échelle de Saffir Simpson.
En entrant sur la terre ferme, le cyclone perd de sa force à cause de la friction, mais la chaleur latente de la mer d'Andaman toute proche lui permet de ne le faire que lentement. Nargis tourne vers lenord-est à l'approche d'un creux barométrique de surface. Il passe juste au nord de Rangoon, alors que ses vents soufflent toujours à 130 km/h[] Tôt le 3 mai, le service indien émet son dernier bulletin de suivi de la tempête, qui faiblit ensuite rapidement en se dirigeant vers le nord-est dans les montagnes à la frontière du Myanmar et de la Thaïlande.

II) Les jeux macabres de la junte...
tracking img