dfjdfdf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (891 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 novembre 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
LA KABYLIE





Par
NASSIMA KHATABI





Présenté à
CATHERINE







Médiagraphie annotée


Livres
Gélard, Marie-Luce. Le pilier de la tente : rituels et représentations del’honneur chez les Aït Khebbach (Tafilalt), Paris : Maison des sciences de l’homme : Ibis presse, 2002, 250 p.
Dans ce livre, nous retrouvons des informations sur la situation actuelle d’un peupleberbère au Maroc nommé les Aït Khebbach. Il me semblait important de pouvoir comparer, sur certains points, les différences entre deux peuples berbères de deux pays voisins tel que le Maroc etl’Algérie. Grâce à l’observation faites par Marie-Luce Gélard, je peux donc comparer les activités quotidiennes, le monde féminin, la vie familiale, les cérémonies et beaucoup d’autres aspects au sujet de cesdeux tribus.

Mohia-Navet, Nadia. De l’exil : Zehra, une femme kabyle : un essai d’anthropologie. Genève, Georg, 1999, 213 p.
Dans cet essai anthropologique, Nadia nous compte ou plutôt nous faitpart de l’histoire de Zehra une femme kabyle. Au fil de la lecture, nous pouvons vivre à travers cette femme le rôle qu’elle détient dans la société. Nous comprenons mieux certains aspects. Ce livrem’est vraiment utile puisqu’il me permet d’avoir une meilleure idée du rôle que tient la femme au sein de la tribu kabyle. Une idée moins « clichée ». J’ai un aperçu objectif de comment la femme kabyle vitet de ce qu’elle ressent.

Article périodique
Grandguillaume, Gilbert. « Mythe kabyle? Exception kabyle? ». Esprit. En ligne. No 11 (novembre 2001), p.20-27. In Repère. Montréal : Servicesdocumentaires multimédia. . Consulté le 22 février 2013.
Dans ce périodique, le sujet qui est vraiment touché est la religion. L’auteur tente de nous faire réagir en nous faisant voir une réalité quebeaucoup ignorent. Il nous parle de l’Islam, qui est la religion officielle du pays : l’Algérie. Toutefois, il nous fait comprendre qu’il y a des exceptions chez les Kabyles et que plusieurs mythes...