Diagnostic de france telecom

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1065 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
France telecom

France Telecom est une corporate qui a pour cœur de métier la télécommunication.
Elle est le 7ème operateur mondial, présente dans 32 pays.

Elle a plusieurs domaines d’activité stratégique :
* Téléphonie Fixe
* Téléphonie mobile
* Fournisseurs d’accès Internet
* TV

En situation de monopole depuis sa création en 1988, création d’Orange en 1994, en 2004elle devient une entreprise privée, cotée en bourse (CAC 40)

Son effectif est estimé à 183 000 salariés
Son chiffre d’affaire 2008 : 53,5 milliards d’euros
Résultat net en 2008 : 5,2 millions d’euros

1. Gouvernance / Autorité :

* Depuis 2005 Didier Lombard : Président directeur général => Forme Moniste
D. Lombard est un patron visionnaire, stratège et très attaché a sessalariés.
* Proposition au Conseil d’administration le 24 février 2010 de passer à une gouvernance Dual :
* Didier Lombard : Président (fin de mandant en 2011) il aura pour fonction : faire fonctionner le CA et définition des grandes orientations
* Stéphane Richard : Directeur général qui prendra les commandes opérationnelles

2. Diagnostic

* Diagnostic Externe :

*Environnement :
Sortie de crise (suicide), emballement médiatique négatif en défaveur du PDG
* Concurrence :
Contexte de concurrence acharnée surtout depuis la privatisation de l’entreprise
* Demande :
3% des habitants de la planète sont client de France Telecom, 60 % des clients ont adopté l’Internet chez France Telecom

* Diagnostic Interne :

* Ressources etcompétences :
183 000 salariés, nouvelle gouvernance avec une équipe de renouveau qui se base sur un recrutement interne car connaissance de l’entreprise, savoir faire.

* Fonctions
* Management : suite à la crise sociale, changement de configuration de l’entreprise, D. Lombard est passé de visionnaire un PDG autiste, excessif et radical, le poste de Directeur général seraattribué (mars 2010) à S. Richard pour son expérience en tant que n° 2 et sa connaissance de l’entreprise.
Le management de France Telecom va passer d’une configuration moniste à dual pour un partage des taches en vu d’un rebondissement après la crise.
* Gestion : capacité d’adaptation et de réaction : virage technologique, et garder le cœur de métier => les réseaux
*Finance : 6 milliards d’euros investis pour son réseau

* Valeur ajoutée :
Précurseur de l’intégration operateur fixe/mobile

3. Horizon :

* En 2005 : D. Lombard devient PDG, il reprend une entreprise avec des dettes importantes (47,8 milliards d’euros), sa stratégie repose sur un Horizon à 5 ans

* Avant 2005 : Plan « TOP » => réduction des couts
* Février 2005 :D. Lombard nommé PDG
* Juin 2005 : Accélération du plan « TOP » sous le nom plan « NEXT » => redressement de l’entreprise car vitale pour la survie du groupe face à la concurrence et le mal aise des salariés
* 2006 : Création de l’operateur intégré fixe/mobile sous la marque Orange
Mais aussi :
* Renforcement dans les pays émergeants, Suisse et Grande Bretagne.
*Rester leader

D. Lombard a permis une diminution de 30% de la dette et une augmentation de 50 millions de clients soit au total 3% des habitants de la planète sont chez FT.

* Mars 2010 : S. Richard nommé Directeur Général
Horizon à 3 / 4 ans
* projet de déploiement des réseaux fixes et mobiles et meilleur service aux clients
* dialogue avec les syndicats
Horizon à 5ans
* Equipement de fibre optique des zones les plus denses des départements
* Prise en charge des orientations stratégiques et technologiques et commandes opérationnelles

4. Objectifs :

* Le cœur de métier doit rester inchangé
* Equipement en fibres optiques => Monté du débit
* Renforcement dans les pays émergeants
* Mieux intégrer la France dans...
tracking img