Diagnostic de territoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4700 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Couverture.

Sommaire

Introduction p.3
1. Présentation des organismes sociaux des IEG p.4
1.1. Historique p.4
1.2. Les instances p.4
2. Le territoire Charentes-Poitou p.5
2.1. Qu’est-ce qu’un territoire selon la CCAS ? p.5
2.2. Champ d’action p.5
2.3. Composition du territoire Charentes-Poitou p.6
2.4. Quelles sont les missions duterritoire ? p.7
3. La population du territoire p.8
3.1. Population globale p.8
4. Bilan des activités p.9
4.1. CMCAS La Rochelle p.10
4.2. CMCAS Poitiers p.10
4.3. CMCAS Angoulême p.11
5. Communication p.11
5.1. Les différents moyens de communications p.11

Introduction

Je m’appel, j’ai passé mon BAFA en 2003. J’ai travaillé unesaison en centre de loisirs, puis je me suis orienté vers l’Accueil Collectif de Mineur (ACM) et les classes de découvertes, j’ai fait plusieurs saison et évolué en devenant directeur adjoint pédagogique puis directeur. Suite à ces nombreuses expériences, toutes très enrichissantes, j’ai eu l’occasion de postuler sur un emploi de Technicien séjours activités au sein de la Caisse Centrale desActivités Sociales (CCAS), plus précisément le territoire Charentes-Poitou (nom donné par la CCAS à ce territoire qui couvre la région administrative Poitou-Charentes) en contrat à durée déterminé ou je m’occupais de la conception et de la mise en œuvre des activités. Aujourd’hui je suis en contrat de professionnalisation avec la CCAS, sur le territoire Charentes-Poitou, ou je suis intégré dans la filièreséjours activités de l’organisme. Cet organisme est très particulier. C’est le Comité d’Entreprise (CE) des Industries Electrique et Gaziéres (IEG) mais il est différent des autres CE. Les grandes particularités sont le financement du CE, 1% du chiffre d’affaire de l’entreprise (EDF), la gestion du CE par et pour les agents de l’entreprise, environ 23% des 3 929 salariés de l’organisme, soit 909sont des agents EDF détaché, c'est-à-dire que l’entreprise met à disposition des ressources humaines pour le CE et celle-ci sont toujours rémunérer par l’entreprise. C’est aussi un organisme extrêmement complexe dans son fonctionnement et il va m’être très difficile de le décrire et de l’expliquer c’est pourquoi vous trouverez dans les premières pages de l’annexe des organigrammes primordial pourla compréhension du fonctionnement de l’organisme. J’ai intégré des définitions en début d’écrit car il y a un jargon spécifique CCAS et il m’a semblé important de les intégrer afin d’améliorer la compréhension du lecteur.

1. Présentation des organismes sociaux des Industries Electriques et Gaziéres (I.E.G.)

➢ 1.1. Historique

8 avril 1946: Marcel Paul en tant que ministre de laproduction industrielle et ancien électricien, propose la loi de nationalisation de l’électricité et du gaz. Le statut national du personnel des industries électriques et gazières est approuvé par décret le 22 juin. Le statut prévoit l’instauration “d’œuvres sociales gérées exclusivement par le personnel” et financées sur les ventes d’énergie hors taxe à hauteur de « 1 % minimum ». Marcel Paul fait de lanouvelle entreprise publique une forteresse syndicale en organisant le statut du personnel.
[]14 janvier 1947: Le Conseil central des oeuvres sociales (CCOS), ancêtre de la Caisse Centrale d’Activités Sociales (CCAS), est créé ; Marcel Paul est élu président par le conseil d'administration à l'unanimité : Vacances, cantines, assurances, les grands secteurs d’activités émergent.
1948: 92 CaissesMutuelles Complémentaires et d’Actions Sociales (CMCAS) élisent leur conseil d’administration.
1950 : Un décret, qui ne sera jamais appliqué, veut réorganiser EDF et GDF sur une base régionale, éclater le CCOS en une vingtaine de conseils régionaux et la réintégration dans leur service d’origine des agents détachés vers les œuvres sociales.
3 février 1955: Un nouveau décret restitue au...
tracking img