Diagnostic export bts ci

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1893 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DIAGNOsTIC EXPORT

Sommaire

Introduction

Partie 1 : Diagnostic interne
1 - La capacité de production
2 - Le portefeuille produits
3 - L’organisation commerciale
4 - Les ressources humaines et financières
5 - Les compétences logistiques

Partie 2 : Diagnostic externe
1 - Opportunités
2 - Menaces

Conclusion

Annexe

Introduction

Faustocopiest une entreprise créée par Isabelle Pellegrin en 1995. Elle est spécialisée dans la confection de sacs en chambre à air, parmi d’autres articles également fabriqués à partir de ce matériau, comme des articles de décoration et de textile. Isabelle Pellegrin a découvert les qualités esthétiques et malléables de la chambre à air par hasard. Elle en aime l’aspect cuir et velouté, sa beauté masculine,sa solidité et sa polyvalence. Outre la sculpture sur métal, elle y consacre une part importante de sa créativité.

L’entreprise souhaiterait s’implanter aux Pays-Bas. L’étude de marché que j’ai réalisée nous a donc permis de mettre en évidence les caractéristiques du marché néerlandais de la maroquinerie.

Ainsi, il convient maintenant de réaliser un diagnostic export. Cediagnostic consiste à évaluer les grandes fonctions de l’entreprise et à déceler les opportunités et les menaces que présente le marché néerlandais. A la fin de cela, nous pourrons donc évaluer les chances que l’entreprise pourrait avoir pour pouvoir envisager une mission de prospection dans le
pays étranger.
Partie 1 : Diagnostic interne

Le diagnostic interne nous permet d’analyser lesressources de l’entreprise, notamment sa capacité de production, son portefeuille produits, l’organisation commerciale, les ressources humaines et financières et son expérience à l’international. A la fin de cela, nous pourrons donc estimer le savoir-faire de l’entreprise à l’international.

1 ) La capacité de production :

Sachant que Mlle Pellegrin est seule dans son entreprise, elle nerencontre pas pour autant de problèmes de production. En effet, elle a une capacité de production suffisante pour répondre aux besoins de la demande.
Elle fabrique ses sacs et ses divers autres produits de façon artisanale, à l’aide d’une vieille machine.
Elle envisagerait de sous-traiter sa production en engageant une personne qui aurait une formation en maroquinerie ou cordonnerie. Ellepasserait donc des commandes, afin d’alléger le poids de son travail, qu’elle réalise en amont et en aval. Cependant, si la demande augmentait, elle pourrait faire face à des problèmes en termes d’approvisionnement. Les chambres à air à base de pneus de voitures se faisant plus rare, elle doit opter pour les pneus de vélos qui sont moins larges, donc moins pratiques pour fabriquer des modèles quinécessitent une base plus large.

2 ) Le portefeuille produits :

Faustocopi possède une large gamme de produits, que ce soit de maroquinerie, textile ou décoration. En effet, Mlle Pellegrin confectionne non seulement des sacs à main mais aussi des objets de décoration comme des corbeilles ou des porte-crayons, et des vêtements, des manteaux notamment.
Pour cette étude de marché, nousnous consacrerons surtout sur les sacs à main.
Ces sacs peuvent attirer bon nombre de clients, ce sont des produits dits moyen, voire haut de gamme. Ils correspondent donc à plusieurs budgets. Ils sont également mixtes, donc peuvent être portés aussi bien par des hommes que par des femmes.
Leur caractéristique principale, et ce qui en est fait l’originalité du produit, est qu’ils sont faits àpartir d’une matière non commune : la chambre à air. En effet, au lieu de les gaspiller, Mlle Pellegrin recycle les chambres à air pour en faire la base de tous ces produits. C’est une matière très souple et très résistante, ce sont donc des produits de bonne qualité, qui attirent de plus en plus de personnes qui ont une conscience écologique prononcée.
L’inconvénient avec cette matière est...
tracking img