Diagnostic externe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3521 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cas ESSARTS : le diagnostic externe.
Cas ESSARTS : le diagnostic externe.
Le métier de transporteur de meubles neufs emballés et non emballés constitue réellement un univers à part dans le secteur du transport routier de marchandises en général. Il repose sur des compétences particulières expliquant que les grands groupes nationaux et internationaux de messagerie ne se soient pas implantés surcette niche marchandises (type Graveleau, Norbert Dentressangle pour les plus connus). Les réseaux de messagerie ne sont pas adaptés au transport délicat de meubles, car c’est avant tout « un métier de déménageurs ». Les produits transportés supportent difficilement des manutentions répétées et sont au mieux emballés dans du carton - principalement pour les meubles en kit - et au pire protégés parde simples couvertures pour le massif. Par ailleurs, les faibles volumes à acheminer par points de livraison, l’impossibilité de charger la marchandise sur des palettes, le nombre important de colis à regrouper par livraison et les risques constants de casse participent également directement à la spécificité du métier du meuble dans le secteur du transport routier de marchandises. Les sociétés detransports de meubles ont dû très rapidement mettre l’accent sur la qualité et la formation de leurs manutentionnaires et de leurs chauffeurs du fait de la fragilité du meuble. Dans les autres branches du transport routier de, manutentionnaires rime le plus souvent avec intérimaires. Des investissements importants en termes de structures de quais doivent également être consentis. En 1961, ROBERTESSARTS créé…. les Transports ESSARTS, entreprise qu’il destinait à l’époque au transport et au négoce de grain et engrais à travers la Vendée. Au début des années 60, alors que la croissance de la construction de logement et l’élévation générale du niveau de vie des français était au plus fort, l’Etat, à travers le Commissariat Général au Plan, lançait un vaste projet de développement del’industrie de l’ameublement. C’est ainsi qu’en 1965, ROBERT ESSARTS, répondant aux premières industries vendéennes de fabrication de meubles, spécialisa son activité dans le transport de meubles neufs et non emballés. Les relations interpersonnelles entre dirigeants ont jusqu’à très récemment guidée les relations clients-fournisseurs. Ainsi, ROBERT ESSARTS spécialise son entreprise pour répondre à des «amis » s’étant lançait dans la fabrication de meuble. L’entreprise individuelle, devenue Groupe ESSARTS, est aujourd’hui le leader européen de la prestation logistique du meuble. Le groupe représente en 2008 un chiffre d’affaire prévisionnel de 117 millions d’euros et devrait atteindre prochainement les 1500 salariées. La société grandit lentement puisque en 1980, lorsque le fils ainé du pèrefondateur des Transports ESSARTS – PAUL – intègre l’entreprise familiale en qualité de conducteur, elle comptait seulement une petite vingtaine d’employés. Le fonctionnement de l’entreprise ESSARTS, comme la grande majorité des entreprises de ce secteur, reposait alors essentiellement sur les épaules de ROBERT ESSARTS. Lorsqu’en 1989, PAUL ESSARTS, devenu commercial de la société, récupèrent 10 % desvolumes de VPC POITOU, les 1

Transports ESSARTS multiplient par deux, en un an, leur nombre de véhicules (de 20 à 40). Il s’agit là du premier d’une longue série de succès pour le futur PDG du Groupe ESSARTS. Le partenariat mis en place avec cet important vendeur par correspondance qu’est VPC POITOU, de par les moyens financiers et matériels qu’il impliquait, fut à l’origine du début de latransformation de la société. A la fin des années 80 – début des années 90, les Transports ESSARTS n’étaient pas réellement structurés pour traiter sur le long terme avec des clients aussi industrialisés et réputé pour la grande rigueur de leurs processus qualités comme en possédait VPC POITOU. Avec moins de 26 millions d’euros de chiffre d'affaires annuel chacun, les sociétés BRETONS, FONTENAY,...
tracking img