Diagnostic financier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8935 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour toute entreprise commerciale, l’idée de profit demeure le point le plus important à partir du moment où nait la décision d’investir. Ceci est d’autant plus vrai que personne n’accepterait de s’engager dans une opération non rentable. La réalisation des profits représente donc l’élément déterminant dans l’initiative de création de toute société, et c’est d’ailleurs par là que passe laconfiance de tous les partenaires qui vont l’aider à intégrer le milieu dans lequel elle sera appelée à s’affirmer. Un milieu rythmé par la rude concurrence et donc la quête aux nouvelles technologies. C’est dans cet environnement turbulent que l’entreprise devra conserver ses relations avec les différentes parties prenantes à son activité. L’information comptable étant à la base de leur relation, Illui est donc impératif d’accorder une attention particulière à la gestion de celle-ci, étant donné qu’elle représente pour ces acteurs le principal moyen d’évaluation des différents risques liés à leur investissement.

Par définition, le système d’information représente « l’ensemble des moyens techniques et organisationnels destinés à collecter, stocker, traiter et diffuserl’information »[1]. Pour ce qui est du domaine financier, l’information comptable par le biais des états financiers que sont le bilan, le compte de résultat, le tableau financier des ressources et des emplois (TAFIRE) et l’état annexé se présente comme le support par prédilection d’évaluation des indicateurs de l’équilibre financier dans une entreprise. En effet, le traitement de l’information comptable a pourobjectif de mettre à la disposition des différentes parties prenantes de l’entreprise des données qui reflètent l’image fidèle des comptes. Etant entendu que leur interprétation diffèrera selon les acteurs.

L’établissement des états financiers est donc un exercice à la fois capital et délicat, déjà par ce qu’il fait partir des obligations contractuelles soulignées par le « Droit etSystème Comptable OHADA pour ce qui est du traitement des comptes personnels article 19 »[2], et surtout du fait que c’est à travers eux qu’est évaluée la santé financière de l’entreprise, qui est considérée ici comme l’élément de convoitise des potentiels apporteurs de capitaux. On remarquera par exemple que le banquier ne pourra accorder des prêts que si l’indicateur de solvabilité del’entreprise est satisfaisant ou mieux si le risque de faillite est négligeable, il en est de même pour l’actionnaire donc l’engagement des capitaux ne dépendra que du risque financier c’est à dire du niveau de bénéfice réalisé. C’est de cette façon que la notion de risque se trouve être un indicateur indispensable dans toute décision d’investissement.

Ces différents risques sont autantimportants pour l’entreprise en ce qui concerne son image externe que pour ses partenaires soucieux du devenir de leur investissement. Les états financiers étant le seul support pouvant orienter les deux parties pour tous les jugements financiers, il en ressort une question fondamentale à savoir : peut-on se contenter des données obtenues par une simple lecture des états de synthèse pour porter un jugementobjectif sur la situation financière de l’entreprise ? Surtout quant on connait les conséquences des jugements financiers sur le devenir des entreprises partant de la suspension des emprunts en passant par le blocage de financement jusqu’au dépôt de bilan et donc la faillite.

Face à cette problématique, l’entreprise devra tout mettre en œuvre pour disposer de tous les indicateurs qui luipermettront de produire au fil des années des états de synthèses convainquant qui présenteront un meilleur état de ses finances et garder ainsi la confiance de ses partenaires.

D’une façon générale, il se trouve que l’entreprise doit trouver ses marques dans un environnement déclaré d’emblé turbulent, (la complexité des décisions d’investissement, la quête et le choix des moyens...
tracking img