Dialogue de francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (509 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dialogue français

A : père je dois m’entretenir avec vous d’une chose plus qu’importante. (a part) comment vais-je réussir à lui dire que mon amour, Camille, est le comte de la fougère.

B :quoi donc mon fils, vous n’avez plus d’argent pour vous souler avec vos soit disant amis du bas peuple ?

A : Non. Quoi que l’argent commence à me manquer, mais on verra cela plus tard. J’ai trouvél’amour.

B : magnifique je pensais que je vous aurais avec moi jusqu'à ma mort. (à lui-même) Qu’elle femme a pu trouver en lui quelque qualité ?
Son nom ?

A : Camille.

B : de bonne famille ?A : très.

B : (pour lui) il faut vraiment que j’en sache plus cela m’intrigue. Proche de notre famille ?

A : point du tout.

B : vous connaissez vous depuis longtemps ?

A : quelquesmois.

B : l’aimez-vous ?

A : énormément. Je n’ai jamais rencontré une personne aussi cultivé, d’une telle beauté et ce qui vous intéresse le plus, très riche.

B : vous me faite plaisir par cesmots mon fils. Et quand pourrais-je rencontrée l’élue de votre cœur ? (sans que son fils puisse l’entendre) ce n’est donc pas qu’une épine a mon pied ce garçon. Je vais bientôt être très riche etdébarrassé de lui ce jour est le plus beau jour de ma vie.

A : Tiens puisque vous en parlé mon amour est derrière cette porte.

(Le père cour vers la porte et l’ouvre. Il se retourne vers son filsintrigué)
B : mon fils il n’y a que le comte de la fougère ici. (a part) je savais bien qu’il ne me ramènera jamais une personne aussi parfaite qu’il me la décrivait. C’est un boulet.

A : pèrel’homme que j’aime est monsieur le comte et je ne peux plus vivre sans lui. Je pars vivre dans son château

B : vous ne pouvez pas me faire ca mon enfant. Je vous ai éduqué offert tous ce que vous vouliezet j’ai même supporté vos amis qui sont les pires êtres qu’il existe sur terre.
A : père c’est trop tard je pars. Vous ne m’avez pas donné la chose la plus importante.

B : et qu’est ce...
tracking img