Dialogue, raconter un meurtre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (602 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-Bonjour à tous et bienvenue dans votre journal quotidien, regardons les titres de ce vendredi 28 novembre.
C’est aujourd’hui que sort le nouveau livre tant attendu de l’auteur italien AntonioNapolini, « L’ombre Noire ». Un roman qui raconte un fait divers en premier lieu mais qui dévoile en fait l’histoire vrai d’un homme et d’une famille qui a vu sa vie basculer à cause d’un meurtre qui aengendré des années d’enquête et d’horreur.
Pour mieux nous l’expliquer nous retrouvons en direct de Rome Antonio Napolini.
Bonjour Antonio, dites nous, comment vous est venu l’idée d’écrire ce livrequi n’est finalement pas un roman comme les autres ?
-Bonjour, je suis heureux de pouvoir vous parler de mon livre aujourd’hui. Vous avez très bien expliqué son contexte, ce que je peu vous dire deplus, c’est que j’ai vraiment voulu retranscrire cette histoire sans n’en modifier aucun composant.
En effet, c’est l’histoire d’un homme ordinaire qui vit avec sa femme et ses deux enfants encorepetits. Malheureusement, le couple va rencontrer, au cours d’une soirée, un homme qui deviendra leur ami pendant plus d’un an et qui assassinera cette femme de 18 coups de couteaux un soir ou il étaitseul avec elle parce qu’elle avait refusé d’abandonner sa famille pour partir avec lui. Un meurtre banal dans notre société actuelle. C’est donc cette malheureuse histoire qui m’a donné envie de vous lafaire partager par e livre. Mais mon but était surtout de vous montré l’horreur qu’a vécu cette famille, comment leur vie et surtout la vie de cet homme à basculer si injustement juste parce qu’ilest tombé sur une mauvaise personne sans que personne ne s’en rende compte.
Ma vraie inspiration, c’est le combat de cet homme pour sa famille, pour rendre justice à sa femme. Pendant 7 ans lui et lesinspecteurs ce sont battus pour trouver le coupable puisqu’ils n’avaient aucune raison de croire que c’était cet ami qui du jour au lendemain à basculer à cause de ce refus qui a dévoiler son état...
tracking img