Dialogue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (392 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Alors que la mère se remet de ses émotions, arrive le père. Sa venue est attendue et la mère l’interpelle de loin :

-Ah, Pierre, sais-tu ce que ton fils vient de me dire ?

-Non, je l’ignoremais je suis sûr que vous allez tous les deux me le raconter.

- J’étais tranquillement en train de lire quand il m’a interrompue pour me dire que sa sœur s’était sûrement noyée.

-Ah ! mais commeva-t-elle ?

-Elle va bien, n’aie crainte mais ce petit garnement ne me l’a pas dit tout de suite. Il a pris un ton détaché, a attendu que je l’écoute pour parler. Ne crois-tu pas qu’il y avaiturgence et qu’il aurait dû me le dire plus rapidement. Ton fils n’a aucun sens des responsabilités…

- Chérie, je crois que tu exagères et la faute te revient dans la mesure où tu aurais dû les surveillerplus attentivement, plutôt que de lire.

- Dès que je l’ai su je me suis précipitée et heureusement tout allait bien. Notre fille se prend pour un ratier et a fait un trou gigantesque dans lesable. Mais ce n’est pas le problème : ton fils n’a pas réalisé qu’il y avait urgence.

Jojo écoute la conversation avec la plus grande attention depuis que son père est arrivé. Mais il trouve laréaction de sa mère injuste et s’insurge devant son père.

- Mais maman, je t’ai appelée à plusieurs reprises et tu n’as pas réagi. Tu ne peux pas dire que je ne me sens pas responsable !

- C’est vraichérie, le petit a raison.

- Ce n’est pas de ma faute, se défend la mère, j’étais prise dans ce roman et n’ai pas entendu le petit.

- Allons, finit le père, l’essentiel est qu’il y ait plus de peurque de mal. Désormais, je vais pouvoir veiller sur nos enfants et tu vas pouvoir lire tranquillement. Toi, fiston, retourne jouer avec ta sœur. Et s’il se passe le moindre problème, n’hésite pas àcrier.

- Merci, papa ; désolée maman pour la frayeur que je t’ai causée.

Le fils dépose un baiser sur la joue de sa mère qui le sert fort dans ses bras.

-Joue bien mon petit garnement...
tracking img