Dick hebdige

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3673 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le texte de Dick Hebdige « Subculture. La signification du style » (1979) est situé à la page 107 du livre « Cultural Studies. Anthologie présentée et commentée », écrit par Eric Maigret, Eric Macé ainsi que Hervé Glevarec, publié en 2008 dans l’édition Armand Colin.
Ce texte, écrit en français, provient du chapitre 6 du livre de Dick Hebdige écrit en anglais, intitulé « Subculture, Themeaning of style » et publié à Londres, Methuen en 1979.

I. Bibliographie intellectuelle et contexte social de Dick Hebdige

Dick Hebdige, né en 1951, est un britannique expatrié aux États-Unis. Il est sociologue et chercheur en communication. Il fit sa maîtrise au Centre for Contemporary Cultural Studies (CCCS), de Birmingham, dit également École de Birmingham. Il estactuellement professeur de cinéma et d'arts plastiques, ainsi que directeur du centre interdisciplinaire de sciences humaines de l'Université de Californie, à Santa Barbara. Il est surtout connu pour ses études sur les subcultures, leurs résistances et leurs récupérations par la société mainstream.

Le contexte social a engendré l’accroissement de subcultures stylistiques jeunes de l’après-guerreen Angleterre c’est pourquoi beaucoup de sociologues se sont intéressés à elles. Les subcultures jeunes des années 1960 et 1970 sont nées d’une rupture entre la culture des milieux populaires de leur parents et la leur ainsi qu’avec la culture mainstream. Normalement, les jeunes devraient avoir les mêmes goûts que leurs parents, les mêmes pensées,… comme l’explique la notion d’ « habitus » dePierre Bourdieu mais nous dit Phil Cohen, les jeunes des années 1960 et 1970 sont différents. Ils ont voulu se démarquer de leurs parents. En effet, l’émergence de différents styles correspond à l’avènement de formes de résistances symboliques face aux modèles dominants et elle s’inscrit dans un processus de fragmentation de la communauté ouvrière qui va permettre, finalement, la multiplication desdiscours, la multiplication des pratiques signifiantes au sein d’une même communauté. Dick Hebdige montre que la classe sociale ouvrière, qui était au départ unifiée, s’est petit à petit fragmentée en plusieurs types de groupes et à émerger un certain nombre de subcultures qui vont se retrouver autour de cette classe. La culture punk est donc le résultat d’une fragmentation de la classe ouvrièrenous dit Dick Hebdige. Certes les distinctions de classes sociales n’ont pas complètement disparues mais la manière dont les tenants de la classe populaire expriment culturellement leur appartenance de classe sociale, s’est complètement transformée. Ceci est dû principalement au contexte productif. Phil Cohen (1972) explique le développement des subcultures par le développement et la reconstructiondu quartier d’Est End, à Londres qui entraîna la fragmentation et le bouleversement de la famille, de l’économie et de la culture de la classe ouvrière, fondée sur la communauté. Il explique que les subcultures jeunes sont nées à la fin des années 1950 lorsque l’économie britannique commençait à se remettre de l’effet de la guerre et par le fait que les nouvelles technologies se sont développéesainsi que les grandes surfaces au profit des petites surfaces. Ils ont vu la structure de force du travail changer. On voyait à la fois les emplois bien payés, les secteurs à croissance rapide liés à la nouvelle technologie… et à la fois les emplois peu qualifiés mal payés liés aux industries de mains d’œuvre et aux secteurs de service. Et ce sont les jeunes ouvriers sortant de l’école, mais nesachant pas se servir de la nouvelle technologie qui ont hérité de ce deuxième type de travail, d’où le développement des subcultures jeunes.

Dick Hebdige est l’un des auteurs les plus souvent cités du Centre de Birmingham pour son livre « Subculture, The meaning of Style ». Ce livre est présenté comme l'un des textes fondateurs des cultural studies. Les cultural studies alimentent un...
tracking img