Dickens

Pages: 65 (16243 mots) Publié le: 8 octobre 2012
www.comptoirlitteraire.com

André Durand présente

Charles DICKENS

(Grande-Bretagne)

(1812-1870)

[pic]

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
qui sont résumées et commentées
(surtout ‘’Olivier Twist’’, ‘’David Copperfield’’).


Bonne lecture !
Né à Landport, Porsmouth, le 17 février 1812, il était le fils de John, un petit employé de bureau qui vivait au-dessus deses moyens, et d’Elizabeth, une femme frivole qui n’aimait que les fêtes et la danse. Aussi souffrit-il dès sa première enfance (où, dit-il « le petit chaperon rougea été mon premier amour. Je sens que, si j’avais pu l’épouser, j’aurais connu le parfait bonheur. ») qu’il passa à Londres et à Chatham, dans le Kent, dont les paysages allaient être présents dans une bonne partie de son oeuvre. Laprétention inefficace et l’irresponsabilité chronique de son père firent que lui et la famille furent emprisonnés pour dettes dans la prison londonienne de Marshalsea, et que Charles fut obligé, à l’âge de douze ans, de quitter l’école et de travailler pendant six mois dans une fabrique de cirage, la ‘’Warren's blacking factory’’, où il colla des étiquettes sur les boîtes. Cette expérienceprécoce de la misère, de l’humiliation et d’une certaine déchéance (même après la libération du père, sa mère avait insisté pour qu’il continue de travailler) le marqua profondément. Décidé à ne pas se conduire comme son père, il reprit ses études et les acheva tant bien que mal, restant toutefois traumatisé par des humiliations et des souffrances qu’il allait ne jamais oublier. Quoiqu’il ait d’abordvoulu devenir comédien, il fut, à quinze ans, après une rapide formation de sténographe, clerc d’avoué ; à dix-sept ans, sténographe à la Chambre des Communes. Puis il entra au “Morning herald” où il fut un remarquable journaliste parlementaire, et collabora aussi à des journaux humoristiques. Son style s'étant formé sous l'influence de Smollett, de Fielding et des essayistes (depuis Lambjusqu'à Leigh Hunt), en 1833, il commença à publier dans des périodiques des chroniques drôles et pleines de vie qu’il signait Boz et qu’il réunit dans :
_________________________________________________________________________________

“Sketches by Boz, illustrative of every-day life and every-day people ”
(1835)
“Les esquisses de Boz”

Essai

Il s'agit des esquisses de personnages et delieux que Dickens avait recueillies dans un carnet depuis son plus jeune âge.

Commentaire

Se bornant â continuer la tradition des essayistes du XVIIIe siècle, les ‘’Esquisses’’ nous révèlent que l'auteur fut un observateur original de la vie londonienne dont il décrivit les aspects pathétiques ou grotesques dans ces tableaux colorés et précis de la vie quotidienne. Mais, en somme, à partcertains traits de brillant humour, elles ne sont pas des témoignages de génie. Il serait douteux aujourd'hui qu'un livre analogue donne quelque renommée à un écrivain ; mais les contemporains de Dickens pouvaient découvrir un esprit nouveau alors que le livre ne se démarque guère des écrits comiques, d'un comique bien faible, de l'époque. Il est certain qu'à la lumière des œuvres suivantes deDickens, nous pouvons voir dans sa première une sorte de manifeste du désir de se consacrer à décrire avec une sympathie, parfois exagérée, la bourgeoisie la plus humble, et de la volonté de prouver que dans cette classe sociale d'apparence assez terne, on peut découvrir des personnages de légende et de fable.
Avec des illustrations de Cruikshank, les esquisses furent publiées tout d'abord dans le‘’Old monthly magazine’’ (le 1er décembre 1833) et dans le ‘’Evening chronicle’’, enfin en volume en 1836-1837. En 1838 et en 1840 parurent en appendice ’Sketches of young gentlemen’’ (‘’Esquisses de jeunes gens’’ ) et ‘’Sketches of young couples’’ (‘’Esquisses de jeunes couples’’). Mais c'est seulement en 1880, après la mort de l'auteur, qu'elles furent toutes réunies en un seul volume....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dickens
  • Dickens
  • Charles dickens
  • charles dickens
  • Charles dickens
  • Dickens et cobden
  • Charles dickens
  • Charles dickens

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !