Dictons

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (612 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Les enfants sont méchants »
« La vérité sort de la bouche des enfants »

Que penser de ces deux dictons populaires qui pourtant pourraient sembler contradictoire ?
Nous avons trop souventtendance à oublier ce qu’est un enfant. Je ne veux pas vous renvoyer à l’image d’un poupon rose et joufflue, à l’air joviale et baveux sur les bords, non. Un enfant n’est en réalité qu’une reproduction de« nous » simplifié. Les enfants ne sont pas plus mauvais que leurs parents et ne débitent pas plus de vérités qu’eux. Seulement ils ne possèdent pas encore les codes sociaux qui mettent d’invisiblebarrières de convenances avec leurs semblables, et ne sont pas encore enfermés dans des carcans de politesse et d’anti-franchise qui nous oblige à nous taire, nous les adultes.

L’espèce humainen’a pas un bon fond, c’est ainsi, mais la majorité dite « équilibré » tente malgré tout de faire bonne figure et heureusement, sinon ce serait le chao pur et simple. Quand un enfant dit une vérité quidérange ou se montre un peu trop franc, ses parents le sermonnent. Pourquoi ? Parce que leur cher petit a osé dire tout haut ce que eux, n’osaient penser que tout bas, ou bien dépasse la limite du «bon chic bon genre ». L’excuse la plus répandue : « ce n’est pas de sa faute, c’est un enfant vous savez ! ».
Mais savons nous vraiment ce que c’est ? Car ce n’est pas une poupée miniature un peuremuante ni un petit être dénuer de sens et d’attention quand au monde qui l’entoure.

Attardez vous un jour a discuter avec l’un d’eux. Discuter et lui poser des questions. Non pas sur sa couleurpréférée ou sur le nom de son ours en peluche, je parle de vraies questions et pas de phrases toute faites et sans aucuns intérêt que l’on aurait tendance a leur servir, accompagné de mimiques ridicules etde gazouillis inutiles. Des questions sur la tolérance, les sentiments et leurs complexité, pourquoi pas. Et vous vous rendrez compte combien il est grotesque de leur parler a la troisième...
tracking img