Diderot - pour quelles raisons est-il allé en prison

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1361 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TE Philosophie Avril 2010
Qu’est-ce qui a bien pu faire que Diderot soit jeté en prison suite à la publication de sa Lettre sur les aveugles_ _? On peut simplement dire sans fondements que la vérité a dérangé.
En effet, c’est ce qu’on peut tout d’abord constater dans l’Addition aux pensées philosophiques : il critique la religion ouvertement, non pas en reniant l’existence de Dieu, mais enmontrant l’absurdité de ce qu’on nous fait croire. Pour Diderot, la religion est un méfait de la croyance car elle tient les gens par la peur. La peur du pêché et de l’enfer, par exemple, incitent fortement les gens à suivre à la lettre ce que l’Eglise attend d’eux. Les fidèles ne sont plus que des pantins entre ses mains et elle peut continuer à contrôler le peuple. N’est-il pas fâcheux pour lepouvoir ecclésiastique qu’un certain Diderot vienne tout à coup crier sur les toits que la religion se joue des pieux ? L’Eglise nous demande de croire aveuglément, sans raisonner, alors que c’est Dieu lui-même qui nous a donné la raison. Diderot le montre très bien dans le paragraphe VIII : « Egaré dans une forêt immense pendant la nuit, je n’ai qu’une petite lumière pour me conduire. Survient uninconnu qui me dit : Mon ami, souffle ta bougie pour mieux trouver ton chemin. Cet inconnu est un théologien. » Voilà ce que Diderot à tout d’abord fait voir au grand jour et qui en a incontestablement irrité plus d’un.
Dans la Lettre sur les aveugles, Diderot met en avant plusieurs thèses qui ont pu lui valoir la prison.
Diderot nous parle des réflexions qu’il a pu faire grâce aux aveugles.L’intérêt d’une personne qui ne voit pas est qu’elle a le pouvoir de remettre en question des choses qui paraissent évidentes pour celui qui voit. Il cherche d’autant plus à dépouiller les hommes de leur constant sentiment de supériorité sur les infirmes : il estime que les facultés des hommes normaux n’ont qu’une valeur relative. L’aveugle est différent de nous par son corps mais les choses n’ensont pas moins claires dans son esprit. S’il est dépourvu de la vue, il est bien plus sensible qu’un autre à ce qui l’entoure, il a la mémoire des sons et reconnait tout par le toucher.
Ainsi Diderot rend-il compte de son expérience : « je m’aperçus d’abord qu’il avait une aversdion prodigieuse pour le vol ; elle naissait en lui de deux causes : de la facilité qu’on avait de le voler sansqu’il s’en aperçût ; et plus encore peut-être, de celle qu’on avait de l’apercevoir quand il volait. » Plus tard dans son expérience : « Il ne fait pas grand cas de la pudeur : sans les injures dans l’air, dont les vêtements le garantissent, il n’en comprendrait guère l’usage ».
Ces deux exemples prouvent que nous sommes tous différents : un homme qui voit n’aurait pas pensé la même chose qu’unaveugle au sujet de la nudité, aussi certainement qu’un sourd d’un bon entendant à propos de la musique. Diderot en déduit que nos valeurs morales sont ce qu’elles sont car notre corps est comme il est et seraient différentes si nous étions aveugles par exemple. Notre morale est finement liée à notre corps et donc nos propres intérêts: nous nous vêtons car c’est dans notre intérêt de garder notreintimité de la vue des autres, ça n’est pas dans celui de l’aveugle, qui porte des habits pour se tenir chaud. Diderot montre que nos jugements moraux n’ont pas une origine intellectuelle, ou spirituelle comme l’a toujours fait croirel’Eglise mais qu’ils viennent simplement de notre corps et de notre intérêt à en prendre soin. Mais si la morale dépend en réalité de ce que nous sommes, c’est qu’ellen’est pas pareille pour tout le monde. Et si nous ne sommes pas tous pareils c’est qu’il y a une multitude de morales. Si il y a une multitude de morales c’est qu’il n’y a pas de morale universelle. C’est entre autre cette idée qui va conduire Diderot en prison par la suite, car l’Eglise a toujours prôné l’idée de lamorale universelle fondée sur Dieu et sur les principes religieux. Cette remise...
tracking img