Diderot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3235 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Denis Diderot

Année 2011
Introduction
Denis Diderot est né le 5 octobre 1713 à Langres. Il a grandit au sein d’une famille bourgeoise très religieuse. Il entre chez les jésuites à 10 ans et en sort à 15 ans pour aller continuer ses études à Paris. En 1735 il obtient son diplôme de philosophie et de théologie, ce qui représente 5 ans d’études. En 1743 il se marie et se lance dans latraduction d’œuvres Anglaises. En 1747, Diderot se lance dans un vaste projet de traduction : « L’encyclopédie » qui va durer presque 20 ans de sa vie. Il va également se lancer dans la rédaction d’œuvres philosophiques qui vont susciter beaucoup de polémiques et une de ses œuvres va lui valoir une incarcération en prison. Diderot va également se lancer dans théâtre ou il va être le fondateur du dramebourgeois, et va aussi se faire critique d’art. Il décède le 31 juillet 1984.
Plan
1. Biographie
2. Analyse du livre la Religieuse
* Résumé du livre
* Analyse du personnage principal
* Analyse des autres personages
* Analyse du contenu
3. Jacques le fataliste
* Résumé
* Analyse de l’écriture et du contenu
4. Diderot et le théâtre
5. Bibliographie
6. Conclusion1.Biographie de Denis Diderot
Denis Diderot est né à Langres le 5 octobre 1713.Issu d’une famille bourgeoise très religieuse, il entre chez les Jésuites à l’âge de 10 ans pour effectuer ses études ou 3 ans après son entrée, il se fait tonsuré par l’évêque. Ne se sentant guère dans son élément au sein de l’église, il quitte les jésuites en 1728 pour continuer ses études à Paris. Ses premières années ausein de la capitale sont mal connues, on suppose qu’il aurait suivit des cours de théologie étant donné qu’en 1735 il reçoit une attestation d’étude de théologie de 3 ans et de philosophie de deux ans. A partir de cette date et jusqu’en 1943, Denis mène une vie difficile, une vie de bohème selon certains faite de petits boulots divers : il clerc auprès d’un procureur, il donne des cours, composedes sermons,…Mais pendant ces années d’oscillation professionnel il se découvre une véritable passion pour le théâtre. Au début des années 1743, son père le fait enfermer quelques semaines dans un monastère près de Troyes, parce qu’il s’opposait à son mariage, mais Denis s’en échappe et épouse en cachette Anne-Antoinette Champion le 6 novembre 1743.Sa nouvelle situation d’homme mariée lecontraint à gagné sa vie avec plus de régularité. Etant donné qu’il maitrise bien l’anglais, il se lance alors dans la traduction,le premier essai qu’il traduit se nomme : « le mérite et la vertu » de Shaftesbury, c’est dans cet essai qu’il va renforcer son idée sur la vertu, en effet il pense comme le philosophe Anglais que cette dernière n’est pas nécessairement lié à la religion. Il rencontre égalementRousseau avec lequel il se découvre une passion commune pour la musique et le jeu d’échecs. En 1746, il publie les « Pensées Philosophiques », ou il s’en prend au Christianisme et prône pour une seule religion dite : « naturelle ».Son oeuvre va être sévèrement condamné par le parlement, elle est en effet jugée scandaleuse et contraire à la religion et aux mœurs. Mais cette condamnation ne va pasl’empêcher de poursuivre une réflexion philosophique, qu’il avait entamée sur le matérialisme. Ainsi en 1749 il publie la « lettre sur les aveugles à l’usage de ceux qui voient » qui va lui valoir une condamnation de 3 mois, dans le château de Vincennes. Mais avant cette date Diderot s’est lancée dans un vaste projet de traduction : « l’encyclopédie » de Chambers, qui va durer presque 20 ans desa vie. Durant cette période de travail intense, Diderot va connaitre quelques moments forts dans sa vie. En 1750, il sera nommé à l’Académie royale des sciences et des belles lettres de Berlin. En 1753 nait Marie-Angélique, son seul enfant qui lui survivra, il publie également « interprétation de la nature »suite de sa réflexion philosophique sur le matérialisme du monde et de ses interrogations...
tracking img