diderot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (452 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 janvier 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Denis Diderot, né le 5 octobre 1713 à Langres et mort le 31 juillet 1784 à Paris, est un écrivain, philosophe et encyclopédiste français des Lumières, à la fois romancier, dramaturge, conteur,essayiste, dialoguiste, critique d'art, critique littéraire, et traducteur
Diderot est reconnu pour son érudition, son esprit critique et un certain génie. Il laisse son empreinte dans l'histoire de tousles genres littéraires auxquels il s'est essayé : il pose les bases du drame bourgeois au théâtre, révolutionne le roman avec Jacques le Fataliste, invente la critique à travers ses Salons etsupervise la rédaction d'un des ouvrages les plus marquants de son siècle, la célèbre Encyclopédie. En philosophie également, Diderot se démarque en proposant plus de matière à un raisonnement autonome dulecteur plutôt qu'un système complet, fermé et rigide
Issu d'une famille de la bourgeoisie aisée, Denis Diderot, après avoir été l'élève des Jésuites au Collège de sa ville natale, poursuit à Paris desétudes de philosophie, de théologie, et de droit (1732). Gagnant sa vie comme il peut, clerc d'un procureur langrois, ou précepteur chez un receveur des finances, il étudie l'anglais, les sciences, ettâche de satisfaire son insatiable curiosité dans tous les domaines de la connaissance. Ami de Jean-jacques Rousseau, qu'il a rencontré en 1742, il se marie en 1743 contre le gré de son père, etvivote en faisant des traductions de l'anglais. Il publie en 1745 une traduction libre de l'Essai sur le mérite et la vertu de Shaftesbury, à laquelle succède sa première œuvre philosophique personnelle,les Pensées philosophiques, en 1746, où répliquant à Pascal, il attaque à la fois l'athéisme et le scepticisme, sans ménager les bases traditionnelles de la religion. .

La pensée philosophique deDiderot est mouvante et intuitive. Elle est faite de touches successives au moyen desquelles il tente de nuancer la conception complexe qu'il a du matérialisme (Réfutation de l'Homme d'Helvétius,...
tracking img