Didon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1878 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Virgile
Enéide, IV, 1-30 : le désarroi de Didon
(http://www.perseus.tufts.edu/cgi-bin/ptext?doc=Perseus:text:1999.02.0055&query=line%3D%232402)
At regina gravi iamdudum saucia cura
volnus alit venis, et caeco carpitur igni.
Multa viri virtus animo, multusque recursat
gentis honos: haerent infixi pectore voltus
verbaque, nec placidam membris dat cura quietem.
Postera Phoebea lustrabatlampade terras,
umentemque Aurora polo dimoverat umbram,
cum sic unanimam adloquitur male sana sororem:
"Anna soror, quae me suspensam insomnia terrent!
Quis novus hic nostris successit sedibus hospes,
quem sese ore ferens, quam forti pectore et armis!
Credo equidem, nec vana fides, genus esse deorum.
Degeneres animos timor arguit: heu, quibus ille
iactatus fatis! Quae bella exhausta canebat!Si mihi non animo fixum immotumque sederet,
ne cui me vinclo vellem sociare iugali,
postquam primus amor deceptam morte fefellit,
si non pertaesum thalami taedaeque fuisset,
huic uni forsan potui succumbere culpae.
Anna, fatebor enim, miseri post fata Sychaei
coniugis et sparsos fraterna caede Penatis,
solus hic inflexit sensus, animumque labantem
impulit: adgnosco veteris vestigiaflammae.
Sed mihi vel tellus optem prius ima dehiscat,
vel Pater omnipotens adigat me fulmine ad umbras,
pallentis umbras Erebi noctemque profundam,
ante, Pudor, quam te violo, aut tua iura resolvo.
Ille meos, primus qui me sibi iunxit, amores
abstulit; ille habeat secum servetque sepulchro."
Sic effata sinum lacrimis implevit obortis.
Mais la reine, atteinte depuis longtemps d’une maladiegrave, nourrit sa blessure de ses veines et est déchirée par un feu aveugle.
Sans cesse lui revient à l'esprit le courage de cet homme, et sans cesse le prestige de sa race ; son visage et ses mots restent plantés dans son cœur, et la maladie ne donne pas à ses membres la douceur du repos.
L'Aurore suivante parcourait les terres avec le flambeau de Phébus, et elle avait chassé du ciel l’ombre humidequand, l'esprit égaré, elle s'adresse ainsi à sa sœur, son alter ego :
"Anne, ma sœur, quels songes me terrifient et me laissent hésitante !
Quel homme que ce nouvel hôte qui est entré en nos demeures, quelle distinction sur son visage, quel cœur courageux, quels exploits !
Je crois vraiment, et ce n’est pas une vaine croyance, qu’il est de la race des dieux.
La crainte dévoile les âmesdégénérées. Hélas, par quels destins il a été ballotté ! Quels combats il chantait, supportés jusqu’au bout !
Si en mon cœur n'était arrêtée, fixe et définitive, ma volonté de ne m'unir à aucun homme dans les liens du mariage, après qu’un premier amour m'a trompée et abusée par la mort, si je n'avais pas été dégoûtée du lit et les torches nuptiales, pour lui seul peut-être j’aurais pu succomber à cettefaute.
Anne, je l'avouerai en effet, après la mort du pauvre Sychée, mon époux, après que nos Pénates furent éclaboussés par le crime de mon frère, lui seul a ému mes sens et ébranlé mon esprit chancelant : je reconnais les marques de la flamme ancienne.
Mais je souhaiterais plutôt soit que pour moi la terre s’entrouvre jusqu’au fond, soit que le Père tout-puissant, de sa foudre, me conduise versles ombres, les ombres pâles de l'Érèbe, et la nuit profonde, avant que, ô pudeur, je te viole ou que j’abolisse tes droits.
Celui qui le premier m'a unie à lui a emporté mes amours ; qu'il les garde avec lui et les conserve dans son tombeau".
Après avoir parlé ainsi, elle remplit sa robe de ses larmes qui jaillissaient.
At regina (Mais la reine) saucia iamdudum (atteinte depuis longtemps)cura gravi (d’une maladie grave) volnus alit venis (nourrit sa blessure de ses veines), et caeco carpitur igni (et est déchirée par un feu aveugle).
Multa viri virtus (Sans cesse le courage de cet homme) recursat animo (lui revient à l'esprit), multusque gentis honos (et sans cesse le prestige de sa race ): voltus verbaque (son visage et ses mots) haerent infixi pectore (restent plantés dans...
tracking img